You are here

Alstom signe un accord exclusif avec BFG dans l’éolien offshore pour son Haliade 150-6MW

News International-French

10 Apr 2014

La société à signé à Cherbourg un protocole de collaboration exclusive avec BFG France, lors du salon Thétis consacré aux énergies marines renouvelables.

Cet accord porte sur la fourniture de structures composites pour la réalisation des habillages de la nacelle de l'Haliade 150-6MW d’Alstom. Signé dans le cadre du second appel d’offres éolien offshore, il sera applicable dans le cas où le consortium mené par EDF EN associé à Alstom remporterait au moins l’un des deux champs. L’obtention d’un projet supplémentaire conforterait pour Alstom le plan de développement et la pérennité de sa base industrielle française. Le groupe consoliderait ainsi un plan industriel ambitieux, qui confirme le respect des engagements tenus par le groupe depuis 2011, et s’inscrivant pleinement dans l’ambition de la France d’être un leader technologique et industriel dans l’éolien en mer.

Parallèlement, Alstom continue ses discussions engagées depuis plusieurs mois avec plus de 300 entreprises PME-PMI françaises implantées dans la région Basse-Normandie et sur l’ensemble du territoire national, notamment ADF, Leroux & Lotz Technologies, Nicolas et Cherbourg Manutention. Ce travail d’identification et de qualification des sous-traitants pour la fabrication des composants de son éolienne s’intensifie au gré des échanges avec les partenaires locaux tels que Neopolia, Vendée Expansion, ainsi que la SPL ONEM en Basse-Normandie et les différentes chambres de commerce. Plusieurs grands fournisseurs français ont également été identifiés par le consortium qui d’ores et déjà, dans le cadre du deuxième appel d’offres, avait attribué la construction des sous-stations en mer au groupement formé par STX et Alstom Grid et signé un accord avec le Port de la Rochelle pour y construire les fondations destinées au projet des deux Iles.

La mise en œuvre du plan industriel d’Alstom se concrétise avec la construction des deux usines de Saint-Nazaire qui produiront les nacelles et les génératrices, et qui seront achevées fin 2014. Le permis de construire pour les usines de Cherbourg a été délivré en mars dernier et les procédures administratives ICPE se poursuivent. Ces usines créeraient à terme 5 000 emplois dont 1 000 directs. Alstom a également démarré les activités pour l’éolien offshore de son centre d’ingénierie dédié aux énergies marines. Basé à Nantes, il devrait comprendre à terme 200 emplois.

Au total, environ 8 000 emplois directs et indirects seraient ainsi créés par le consortium s’il se voyait attribuer quatre projets éoliens en mer.

BFG est un fournisseur de matériaux composites implanté en Charente-Maritime dont les deux usines situées près de La Rochelle ont un effectif de 150 personnes et travaillent déjà en collaboration avec Alstom Transport.

Plus d'informations: www.alstom.com

Company: