You are here

Arkema reçoit le label «vitrine technologique» pour ses composites thermoplastiques

News International-French

9 Jun 2016

En présence d’Emmanuel Macron, ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique, en visite sur le site Arkema de Pierre Bénite, le président de «l’Alliance Industrie du Futur» a annoncé l’attribution, du label de «vitrine technologique» aux composites thermoplastiques d’Arkema.

C’est à l’occasion d’une réunion le 2 juin du comité stratégique de filière «chimie et matériaux» sur son site de Pierre-Bénite près de Lyon qu’Arkema s’est vu décerner le label «vitrine technologique» par l’Alliance Industrie du Futur pour ce projet de mise en place d’une filière de composites thermoplastiques recyclables.

Arkema, qui a fait de la thématique «composites, allègement et design des matériaux» un axe majeur de sa recherche et développement, s’inscrit comme le chef de file de cette filière thermoplastique recyclable, dont la première unité de démonstration est l’atelier, en cours de démarrage, de l’Institut de Recherche Technologique M2P à Metz, consacré à la production à haute cadence de pièces thermoplastiques recyclables pour l’automobile.

Avec la technologie Elium Arkema dispose ainsi d’une gamme de résines thermoplastiques liquides qui sont mises en œuvre avec les mêmes procédés (Resin Transfer Moulding, infusion, Flex-molding), que ceux utilisés pour les résines thermodurcissables, limitant ainsi les investissements pour les transformateurs.

Les pièces composites à base d'Elium sont de 30 à 50% plus légères que les mêmes pièces en acier, mais tout aussi résistantes. Les résines acryliques Elium se prêtent à des formes complexes de design des pièces composites et ce, en combinaison à des fibres naturelles, de la fibre de verre ou de carbone.

De par leur nature thermoplastique, les résines Elium permettent de concevoir des pièces composites, facilement thermoformables et surtout recyclables, aux performances mécaniques comparables à celles des pièces en époxy. Les pièces en Elium peuvent par ailleurs être assemblées très simplement par soudure ou collage, notamment avec les adhésifs structuraux de Bostik, filiale d'Arkema.

Ce label a été remis par Philippe Darmayan à Thierry Le Hénaff, Président-directeur général d’Arkema, en présence d'Emmanuel Macron, devant le premier monocoque construit avec cette technologie - et donc intégralement recyclable - grâce aux matériaux avancés d'Arkema. Révélé à l'occasion de JEC World 2016, rendez-vous mondial des applications composites, le Mini 6.50 d’Arkema au design novateur participera dès cet été à ses premières courses au large.

Plus d'informations: www.arkema.com

Company: