You are here

Assemblage métal-composite : les solutions d’Airbus

News International-French

9 Jul 2013

Lors de la sixième édition des entretiens de Toulouse qui se sont tenu les 23 et 24 avril 2013 dans la ville rose, les responsables d’Airbus ont présenté les problématiques liées à l’assemblage mécanique entre un métal et un composite et les solutions mises en œuvre par le constructeur.

Le Cetim reprend les principaux éléments de cette communication dans une nouvelle note de veille.

Perçage des multimatériaux, gain de masse, comportement des assemblages en fonction de l’ajustement, protection contre la foudre, etc. : lors de leur intervention aux entretiens de Toulouse, les responsables d’Airbus, Clément Chirol et Nicolas Larrose, ont présenté un large panorama des difficultés que posent l’assemblage mixte composites – métalliques et surtout les solutions que l’avionneur a mis en œuvre notamment sur l’Airbus A350.

Le nouveau biréacteur long-courrier d'Airbus est de fait constitué à plus de 50 % de composites structuraux. Les ailes comportent des longerons en polymère à renfort de fibre de carbone (CFRP) et aluminium, des nervures en acier et un extrados et un intrados en CFRP.

La note de veille du Cetim fait ainsi le point sur les problématiques liées à l’utilisation des multimatériaux et notamment : le perçage, la complexité des contrôles non destructifs, leur sensibilité à la température et à l’humidité, leur faible conductivité électrique, le couplage galvanique avec les alliages d’aluminium, et leur sensibilité à l’impact.

Les solutions présentées concernent : le perçage, les types de fixations, la protection contre la foudre, l’étincelage autour des fixations et les perspectives de collage.

Plus d'information: www.cetim.fr

Company: