You are here

BMW produit des fibres de carbone à l’aide d’énergie éolienne et hydraulique

News International-French

24 Apr 2013

BMW Group commercialisera avant la fin de l’année la BMW i3, une voiture électrique de série qui incarnera une nouvelle mobilité durable dans l’environnement urbain.

Première voiture électrique premium, la BMW i3 relèvera ainsi les défis sociétaux, écologiques et économiques de notre époque. Le concept qui repose sur une architecture automobile à ce jour inédite n’exige pas seulement la mise en oeuvre de matériaux de construction légère, mais aussi des méthodes de production innovantes. Là aussi, le développement durable joue un rôle éminent pour BMW Group. La BMW i3 a été le premier projet automobile auquel ont été fixés des objectifs de développement durable tels que le poids, la qualité ou le coût. Ceci étant, le constructeur vise aussi à minimiser les répercussions de la production sur l’environnement. C’est pourquoi l’accent a été mis sur des aspects tels que l’approvisionnement en énergie et la consommation d’eau, les émissions de solvants et le retraitement des déchets.


Production de fibres de carbone à l’aide d’énergie éolienne et hydraulique
Dès la production et la transformation des matières plastiques renforcées par fibres de carbone (PRFC), BMW attache de l'importance au respect de l’environnement et à l’économie des ressources naturelles ainsi qu’à une alimentation en courant produit dans toute la mesure du possible à partir d’énergies renouvelables. De ce fait, BMW Group garde la main sur toutes les opérations du processus, depuis la production des fibres jusqu’au recyclage des fibres et des composites. En témoigne très clairement la chaîne de production du PRFC qui commence à Moses Lake aux États-Unis, passe par Wackersdorf et Landshut, jusqu’à la finition à Leipzig. À Moses Lake par exemple, l’énergie électrique requise est à 100 pour cent d’origine hydraulique, alors qu’à l’usine de Leipzig, les besoins en courant électrique sont entièrement couverts grâce à l’énergie éolienne produite sur place.


Usine BMW de Leipzig : 100 pour cent de l’électricité d’origine éolienne

C’est à plus d’un égard que l’usine BMW de Leipzig est un site unique en son genre. Ainsi, l’énergie électrique nécessaire à la production automobile est produite directement sur place à partir d’énergie éolienne. Les quatre éoliennes implantées sur le terrain de l’usine fournissent plus de courant qu’il ne faut pour la production des modèles BMW i à Leipzig. Outre l’alimentation électrique sans CO2, l’usine se distingue par d’autres caractéristiques inégalées : par rapport à la production BMW, la production de la BMW i y consomme 50 pour cent d’énergie et 70 pour cent d’eau en moins.


Fabrication de PRFC de série : fiabilité élevée des processus, cadences élevées
La production de série de la BMW i3 à l’Usine BMW de Leipzig fixe de nouvelles références qui ne concernent pas que la protection de l’environnement. L’utilisation de composants en carbone est unique dans la construction automobile de grande série. En effet, la mise en oeuvre du PRFC à grande échelle a été considérée jusqu’ici comme trop chère et leur transformation et leur fabrication comme trop longues et trop peu flexibles. Mais fort de plus de dix ans de recherche intense et d’optimisation des processus, des matières mises en oeuvre, des installations et des outillages, BMW Group dispose du savoir-faire requis pour utiliser le PRFC dans la construction de grande série. Le processus et les cadences sont relativement rapides, même pour des composants PRFC complexes. Il en va de même des procédés de collage spécialement mis au point pour l’assemblage entièrement automatique des différentes pièces dans le hall de construction des caisses.


Concept de recyclage unique au monde
Enfin, dans le cadre des travaux d’étude portant sur la BMW i, BMW Group a développé, jusqu’à la mise en oeuvre en série, un concept de recyclage unique au monde pour les composants PRFC, les pièces de carrosserie et les déchets de production triés. Les matériaux haut de gamme recyclables sont retraités selon différentes méthodes et soit réinjectés dans le processus de production soit mis en valeur dans d’autres applications afin de réduire le recours aux ressources naturelles précieuses. BMW a aussi prévu de réutiliser judicieusement les accumulateurs d’énergie hors d’usage.

 

Plus d'information: www.bmw.com