You are here

Composite Resources et Pyromeral Systems s’allient dans les composites céramiques

News International-French

26 Mar 2020

Pyromeral Systems partage ses technologies matériaux hautes températures avec Composite Resources pour percer dans les domaines du spatial et de la défense aux Etats-Unis.

Composite Resources et Pyromeral Systems s’allient dans les composites céramiques

Composite Resources et Pyromeral Systems s’allient dans les composites céramiques

Composite Resources (Rock Hill, Caroline du Sud, Etats-Unis), société spécialisée dans la fabrication de pièces composites pour la défense, l’industrie et la compétition automobile, et Pyromeral Systems (Barbery, France), société ayant développée des technologies composites à matrices vitro-céramiques et oxydes pour des applications hautes températures, ont mis en place une alliance industrielle.

Dès à présent, Composite Resources a accès aux technologies de Pyromeral Systems pour être en mesure de produire des pièces pour les applications militaires américaines où les contraintes ITAR s’appliquent.

Pyromeral systems travaille depuis longtemps dans le développement et l’industrialisation de matériaux pour les applications hautes températures. Ces produits ont déjà fait leurs preuves en compétition automobile et dans le domaine de la défense en Europe. Pyromeral a développé 3 technologies composites.

Deux d’entre elles ont été créées en mettant en œuvre une matrice vitro-céramique (technologie propriétaire), utilisant soit de la fibre de carbone (PyroKarb) ou de carbure de silicium (PyroSic). Ces matériaux sont conçus pour être mis en œuvre à basse température, utilisant quasiment les mêmes techniques et outillages que les composites traditionnels, à matrices organiques de type carbone/époxyde. Le PyroSic dispose d’une température de fonctionnement de 700°C et a une résistance à la traction de l’ordre de 300 MPa, et en flexion de l’ordre de 350 MPa. Le PyroKarb fonctionne jusqu’à 350°C et possède une résistance à la traction de 250 MPa, tandis qu’elle est de 270 MPa en flexion. Ces deux matériaux sont complètement résistants au feu.

La troisième technologie est le PyroXide, une technologie récemment développée (brevet publié fin 2019). Il s’agit d’une alternative aux solutions composites de type oxyde/oxyde existant déjà sur le marché et présentant une flexibilité de mise en œuvre supérieure, permettant de produire de manière relativement aisée des pièces de géométries complexes. Ce produit peut résister aux très hautes températures. Par exemple, il peut résister des milliers d’heures à 1000°C sans montrer de perte en termes de propriétés mécaniques. Le PyroXide utilise des fibres oxydes de chez 3M, avec une matrice oxyde Pyromeral. Il dispose d’une résistance à la traction de 300 MPa et à la flexion de 350 MPa, jusqu’à des températures élevées.

Les applications de ces technologies sont principalement des écrans thermiques, des systèmes d’échappement, des radômes et des structures hypersoniques.