You are here

Coriolis Composites annonce un contrat aux Etats-Unis avec le National Institute For Aviation Research

News International-French

11 Oct 2018

Coriolis Composites annonce avoir été sélectionné par le National Institute for Aviation Research (NIAR), à l’Université d’État de Wichita dans l’État du Kansas aux États-Unis, pour la fourniture d’une cellule robotisée de placement de matériaux thermoplastiques.

Coriolis Composites annonce un contrat aux Etats-Unis avec le National Institute For Aviation Research

L’installation de cet équipement s’inscrit dans la volonté du NIAR de développer la technologie de fabrication automatisée de pièces complexes en thermoplastiques et permettra au NIAR de faire évoluer la technologie de pointe à travers des projets collaboratifs dans ce secteur.

Avec plus de 60 machines installées à travers le monde, Coriolis Composites développe et commercialise des robots et des logiciels utilisés pour la production d’aérostructures en composites certifiés FAA et EASA pour les Airbus A320 et A350, et l’A220 (nouveau nom pour le Bombardier CSeries).

« Nous sommes très enthousiastes à l’idée de collaborer avec le NIAR et fiers d’ajouter un second client américain à notre liste », déclare Clémentine Gallet, Présidente de Coriolis Composites. « Coriolis Composites promeut depuis longtemps l’utilisation de robots industriels pour réduire les coûts de production des cellules d’avion, et nous voyons maintenant que ce message est de plus en plus entendu dans l’industrie et dans le monde universitaire. » 

Coriolis Composites est membre du Centre de recherche sur les matériaux composites thermoplastiques (TPRC-Thermoplastique Research Center) à Enschede, aux Pays-Bas. Grâce à son implication avec le TPRC, la société a accéléré le développement des technologies composites thermoplastiques pour leur utilisation dans l’aéronautique à travers le monde.

« Un centre de recherche avancée sur les technologies de mise en œuvre des matériaux composites thermoplastiques de pointe est d’une importance capitale pour les chercheurs du NIAR et pour nos partenaires industriels et gouvernementaux. L’installation de la cellule robotisée de Coriolis Composites au NIAR va participer aux progrès de la recherche sur les aérostructures et de nombreux programmes de développement », affirme John Tomblin, vice président à la recherche et au transfert de technologie de l’Université d’État de Wichita et directeur exécutif du NIAR.

Les robots fournis par Coriolis Composites sont comparables à des imprimantes 3D de très grande dimension avec des plastiques renforcés de fibres de carbone. Les matériaux composites thermoplastiques sont de plus en plus utilisés dans le secteur aérospatial, où les clients demandent des produits plus légers, plus rentables et plus respectueux de l’environnement (recyclable).

Un des avantages de la technologie proposée par Coriolis Composites est la tête de placement montée sur un robot poly-articulé, qui est de petite dimension et légère. De ce fait, les robots ont un niveau de précision très élevé et peuvent fabriquer des structures à géométrie très complexe. La société utilise depuis 2009 des lasers de haute puissance pour la dépose de matériaux thermoplastiques tels que PEEK, PEKK et PPS. Au cours des 8 dernières années, Coriolis Composites a développé une base de données sur les paramètres de mise en œuvre des matériaux thermoplastiques avec des lasers.