You are here

Dassault Aviation et BAE Sytems partenaires pour l'aviation de combat du futur

News International-French

7 Nov 2014

Lancement d’un contrat d’étude franco-britannique de 150 M€/120 M£ sur deux ans pour définir l’avion de combat de prochaine génération.

Dassault Aviation, BAE Systems et leurs partenaires industriels ont reçu un contrat de 150 M€/120 M£ de la part des gouvernements français et britannique pour réaliser sur deux ans une étude conjointe de faisabilité du Système de combat aérien futur (SCAF), qui marque officiellement le début des travaux. Cette première phase préfigure ce qui pourrait donner lieu à un programme de démonstration complet qui définira l’avenir de l’aviation de combat en Europe.

Le contrat a été officiellement notifié à Eric Trappier, Président-Directeur général de Dassault Aviation, et Ian King, Président exécutif (CEO) de BAE Systems, par les responsables des agences nationales d’acquisition de matériels de défense, nommément Laurent Collet-Billon, Délégué Général pour l’Armement (DGA), et Bernard Gray, Chief of Defence Materiel du ministère britannique de la Défense, à l’occasion d’une cérémonie organisée au Siège de Dassault Aviation à Saint-Cloud.

La coopération entre la France et le Royaume-Uni est considérée comme la meilleure façon de tendre vers une solution viable de drone de combat et de renforcer en même temps les relations des deux gouvernements en matière de défense. Le contrat d’étude conjointe de 150 M€/120 M£ sera complété par des financements nationaux français et anglais supplémentaires d’une valeur cumulée de 100 M€/80 M£ sur la même période.

L’étude de deux ans posera les fondations sur lesquelles un programme conjoint à long terme sera bâti, en insistant sur deux points clés :

  • Le développement de concepts pour un système opérationnel
  • La maturation des principales technologies nécessaires à un futur système aérien de combat sans pilote à bord (UCAS) à vocation opérationnelle

A l’issue de la phase d’étude, prévue fin 2016, des travaux pourraient débuter pour développer un démonstrateur technologique d’UCAS à même de répondre aux futurs besoins militaires des deux nations.

La Phase de Faisabilité garantira des centaines d’emplois hautement qualifiés chez Dassault Aviation et BAE Systems, et également chez les partenaires industriels comme Rolls-Royce, Selex ES, Snecma (Safran), Thales et autres PME participant au programme. De plus, ce contrat soutiendra le secteur stratégique des industries aérospatiales militaires des deux nations ; il souligne l’importance qu’accordent les gouvernements français et britannique à la sauvegarde d’une capacité souveraine de supériorité aérienne de nouvelle génération.

Plus d'informations: www.dassault-aviation.com