You are here

Dassault vend 24 Rafale à l'Egypte

News International-French

19 Feb 2015

M. Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, et M. Eric Trappier, PDG de Dassault Aviation, se sont rendus au Caire pour la cérémonie officielle de signature du contrat de vente de 24 Rafale à l’Egypte.

La société Dassault Aviation a annoncé que la République arabe d’Egypte avait choisi le Rafale pour équiper son armée de l’air. Cette décision pérennise une coopération qui remonte aux années 70 et qui permet au Mirage 5, à l’Alpha Jet et au Mirage 2000 de voler sous les cocardes égyptiennes. Le Rafale correspond aux besoins des pays qui, comme l’Egypte, veulent disposer en toute souveraineté d’une armée de l’air de premier rang.

Premier chasseur complètement polyvalent, capable d’effectuer toutes les missions assignées à l’aviation de combat (air-air, air-sol, air-mer), le Rafale est entré en service dans la Marine nationale et l’armée de l’Air française en 2004-2006 pour remplacer progressivement 7 types d’avions de précédentes générations. Il a été déployé en Afghanistan (2007-2012), en Libye (2011), dans la bande sahélo-saharienne (depuis 2013) et en Irak (depuis septembre 2014). Il a remporté l’appel d’offres destiné à équiper l’armée indienne avec 126 appareils. Il fait actuellement l’objet de négociations avec plusieurs gouvernements.

Société duale, Dassault Aviation produit des avions militaires (Rafale, drones) et des avions d’affaires (les Falcon) à partir du même bureau d’études et des mêmes usines. Les hautes technologies issues des activités défense bénéficient aux activités civiles qui apportent en retour un développement industriel international. Le contrat égyptien vient conforter ce modèle d’entreprise sans équivalent dans le monde aéronautique. Sur les cinquante dernières années, Dassault Aviation a exporté 72% de ses avions vers plus de 90 pays.

Plus d'informations: www.dassault-aviation.com