You are here

Dominique Gentile nommé responsable de l’innovation pédagogique à l’ESTACA

News International-French

9 Jan 2014

L'ancien directeur national des formations du Conservatoire National des Arts et Métiers est nommé eesponsable de l’innovation pédagogique à l’ESTACA, école d’ingénieurs post‐bac spécialisée dans les transports et les mobilités.

Un nouveau responsable de l’innovation doté d’une longue expérience de l’enseignement supérieur français et de la recherche
De formation universitaire, Dominique Gentile, agrégé de Sciences Physiques de l’ENS, et titulaire d’une habilitation à diriger des recherches de l’Université Pierre et Marie Curie, était précédemment directeur national des formations du Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM). Spécialisé dans les secteurs du transport, de la construction automobile, de la technologie nucléaire et des énergies renouvelables, Dominique Gentile a occupé le poste de Président de l’Université de Versailles Saint‐ Quentin de 1998 à 2002 avant de devenir Directeur de l’Institut National des Sciences et Techniques Nucléaires (CEA) entre 2003 et 2006 puis de l’Institut des Sciences et Techniques des Yvelines de 2006 à 2009. Il a également mené de nombreuses activités de recherche notamment entre 1979 et 1994 au CNRS et a participé à plusieurs projets collaboratifs entre le monde de la recherche et l’industrie tels que la plateforme filière automobile (PFA) ou le pôle de compétitivité Mov’eo.

Des missions diverses au service du renforcement de l’offre de formation de l’Ecole
Dominique Gentile s’est vu confier trois missions principales à l’ESTACA : d’une part, redéfinir les contenus de formation dans une logique d’approche compétences métiers pour coller davantage aux attentes des industriels. D’autre part, diversifier l’offre académique, pour proposer des formations plus modulaires qui répondent aux besoins de chacun (formation continue, licences pros, mastères spécialisés…). Enfin, travailler sur l’innovation pédagogique (MOOC, formation à distance, développement du numérique dans les cours, serious game…) tout en continuant à s’appuyer sur ce qui fait la force de la formation à l’ESTACA à savoir la pédagogie par projet. « L’objectif est d’être capable d’adapter en permanence l’offre de formations aux attentes des entreprises, mais aussi aux pratiques cognitives des nouvelles générations d’étudiants et aux besoins de formation tout au long de la vie des ingénieurs » affirme ainsi Dominique Gentile, « c’est un défi pour la plupart des écoles d’ingénieurs que de se remettre en question rapidement pour former les compétences dont l’industrie a besoin ».

Plus d'informations: www.estaca.fr