You are here

Dow et Saudi Aramco forment une co-entreprise en Arabie Saoudite

News International-French

27 Jul 2011

The Dow Chemical Company et la Saudi Arabian Oil Company (Saudi Aramco) ont annoncé le 26 juillet 2011 la formation d’une co-entreprise pour la construction et l’exploitation d’un complexe chimique de rayonnement international dans la ville industrielle de Jubail en Arabie saoudite.

L’annonce de la formation de cette nouvelle co-entreprise, dénommée « Sadara Chemical Company », fait suite à la réalisation d’une étude exhaustive sur la faisabilité du projet ainsi qu’au déploiement d’importants efforts d’ingénierie et de conception, entamés dès 2007.

 

Le complexe comprendra 26 unités de production reposant sur l’expertise de gestion et d’exécution de projets de Saudi Aramco. Il fera appel à un grand nombre des technologies de pointe de Dow et constituera l’un des plus grands sites chimiques intégrés au monde, et le plus grand jamais construit en une seule phase. Il est prévu que le site de Jubail possède des possibilités de craquage flexibles et produise plus de 3 millions de tonnes de produits chimiques et de plastiques de performance à haute valeur ajoutée, pour capitaliser sur des marchés en expansion rapide dans les secteurs de l’énergie, des transports, des infrastructures et des biens de consommation.

 

La construction du site doit débuter immédiatement, pour une entrée en exploitation dès le 2e semestre 2015 ; la totalité des unités de production devrait être opérationnelles en 2016. Le nouveau site devrait réaliser dès les premières années de son exploitation un chiffre d’affaires annuel d’environ 10 milliards de dollars et générer des milliers d’emplois directs et indirects.

 

« Cette annonce est la preuve éclatante de l’engagement de Dow envers sa stratégie de croissance », déclare Andrew N. Liveris, président-directeur général de Dow. « Ce partenariat stratégique offre un modèle économique de choix avec un partenaire de choix. Il est conçu pour capter la croissance dans les secteurs porteurs que sont l’énergie, les transports, les infrastructures et les biens de consommation, par le biais de la création d’une plate-forme de production qui fournira une palette de produits différenciés et un positionnement avantageux en matière de coûts. »

 

M. Liveris ajoute : « Nous apportons à Sadara le meilleur des technologies et des produits de Dow. Les clients des régions émergentes, de la Chine au Moyen-Orient, en passant par l’Europe de l’Est et l’Afrique, pourront bénéficier d’un fournisseur doté de capacités solides en matière d’intégration des approvisionnements, de capacités commerciales sur le marché, de technologies avancées et de ressources pouvant croître avec leur demande. Globalement, Sadara générera des bénéfices de participation significatifs pour Dow. »

 

Le montant total des investissements, incluant les investissements tiers, s’élèvera à environ 20 milliards de dollars. Sadara deviendra une co-entreprise à parts égales entre Saudi Aramco et Dow après son introduction en bourse. En plus des capitaux propres des partenaires, des organismes de crédit à l’exportation et des institutions financières participeront au financement du projet de Sadara.


Khalid Al-Falih, président-directeur général de Saudi Aramco, déclare : « Ce projet représente une étape clé dans la stratégie de croissance en aval de Saudi Aramco. Nous sommes heureux de ce partenariat avec Dow, qui nous permet de bénéficier de l’expérience internationale de Dow dans le secteur de la chimie et du prestige d’une marque de premier plan. Dow apporte en outre à la coentreprise de Sadara diverses technologies de premier plan ainsi que des capacités d’exploitation et de commercialisation au niveau mondial. Ces atouts viennent renforcer l’expertise de Saudi Aramco, qui est le fournisseur d’énergie et de produits dérivés du pétrole offrant le plus haut niveau d’intégration et de fiabilité au monde. »

 

Khalid Al-Falih explique : « De nombreux produits de Sadara seront fabriqués pour la première fois en Arabie saoudite. Cette nouvelle co-entreprise devrait ainsi jouer un rôle essentiel dans la diversification économique et industrielle du pays tout en contribuant à la création de milliers d’emplois qualifiés. Elle permettra le développement de l’industrie de conversion du pays, soutenant ainsi l’ambition de l’Arabie saoudite d’attirer les investissements de production en aval, pour apporter une valeur importante aux ressources en hydrocarbures du royaume. »

 

Le site sera doté d’un équipement de pointe, capable de craquer une grande variété de matières premières, dont l’approvisionnement sera assuré par l’infrastructure intégrée d’hydrocarbures de Saudi Aramco. En s’appuyant sur les technologies de Dow et l’expertise de Saudi Aramco dans la gestion et l’exécution de projets, les unités de fabrication produiront une large gamme de produits de performance : polyuréthanes (isocyanates, polyols de polyéther), oxyde de propylène, propylèneglycol, élastomères, polyéthylène linéaire basse densité, éthers de glycol et glycolamines. Sadara sera en charge de la commercialisation des produits dans huit pays. Dow assurera la commercialisation et la vente des produits pour le compte de Sadara dans tous les pays en dehors du Moyen-Orient.

 

La cité industrielle de Jubail est le plus grand complexe industriel au monde dans sa catégorie. Elle est située dans la région orientale de l’Arabie saoudite, à une centaine de kilomètres au nord-ouest de Dammam.

 


À propos de Dow
Dow associe la puissance de la science et de la technologie à l’Elément Humain pour innover avec passion dans les domaines essentiels au progrès de l’humanité. L’entreprise allie la chimie et l’innovation aux principes de durabilité et contribue ainsi à résoudre un grand nombre de problèmes majeurs dans le monde tels que les besoins en eau potable, la production et la préservation d’énergie renouvelable, ou encore l’augmentation de la productivité agricole. Un portefeuille diversifié dans les produits chimiques de spécialité, les matériaux de pointe, les produits dédiés aux cultures et les plastiques font de Dow un fournisseur de premier plan d’une large gamme de produits techniques et de solutions pour ses clients dans quelque 160 pays et dans des secteurs à forte croissance tels que l’électronique, l’eau, l’énergie, les revêtements et l’agriculture. En 2010, Dow réalisait un chiffre d’affaires de 53,7 milliards de dollars et employait environ 50 000 salariés dans le monde. Dow fabrique plus de 5 000 produits sur 188 sites dans 35 pays à travers le monde. Sauf indication contraire, les termes « Dow » ou « la société » font référence à The Dow Chemical Company et ses sociétés affiliées.
Pour plus d’informations : www.dow.com

 


À propos de Saudi Aramco
Détenue par le gouvernement saoudien, Saudi Aramco est une compagnie pétrolière internationale totalement intégrée et un leader mondial dans les domaines de l’exploration, de la production, du raffinage, de la distribution, de l’expédition et de la commercialisation. La société gère des réserves de pétrole avérées de 260,1 milliards de barils de pétrole et des réserves en gaz de 7,9 trillions de mètres cubes, soit la 4e plus grande réserve au monde. Outre son siège social établi à Dhahran en Arabie saoudite, Saudi Aramco dispose de filiales, de co-entreprises et de succursales en Chine, en Inde, au Japon, aux Pays-Bas, en Corée du Sud, à Singapour, dans les Émirats Arabes Unis et aux États-Unis.
Pour plus d’informations : www.saudiaramco.com