You are here

ENSTA Bretagne et DCNS créent un laboratoire de recherche commun

News International-French

21 Jan 2016

Les premiers travaux de ce laboratoire commun de recherche et d’innovation porteront sur la fatigue des matériaux et des structures navales.

S’inscrivant dans la dynamique d’innovation et de recherche collaborative du groupe DCNS, ce laboratoire commun Gustave Zédé favorisera le transfert de connaissances et de savoir-faire entre le monde académique et l’univers industriel.

Le laboratoire commun Gustave Zédé mènera une recherche expérimentale et de modélisation portant sur des problématiques liées à la résistance, la stabilité et la durabilité des matériaux utilisés, notamment dans le naval militaire. Ce dispositif permettra de développer des outils innovants d’aide au dimensionnement des structures navales mais aussi des outils numériques de prédiction de la tenue en fatigue de ces structures soumises à des sollicitations extrêmes.

La convention signée entre les deux partenaires fixe les objectifs du laboratoire au travers d’une feuille de route de recherche et d’innovation détaillée avec des moyens de travail mis à
disposition.

Une collaboration entre acteurs du Grand Ouest
Le laboratoire commun s’appuie sur le laboratoire LBMS: 120 personnes issues de trois établissements (ENSTA Bretagne, ENIB et UBO) et des moyens expérimentaux inédits et sur DCNS Research qui centralise l’expertise et les moyens techniques de recherche de DCNS dans les domaines matériaux, structures et procédés associés (80 collaborateurs répartis sur les sites de DCNS Nantes/Bouguenais et Cherbourg).

Des solutions pour améliorer la durabilité des structures en mer
En environnement marin, des sollicitations mécaniques fortes et répétées endommagent les structures navales et leurs matériaux. Le phénomène de fatigue est le plus souvent à l’origine de ces détériorations et pertes de performance. La caractérisation des causes et effets de la fatigue sur les différents types de matériaux (métaux, polymères ou composites), leurs assemblages (collés, rivetés, soudés…) doit permettre de faire évoluer la conception navale. Il s’agit de prévoir et d’améliorer la durabilité des navires, sous-marins et plateformes d’énergies marines, en agissant à l’échelle des différents éléments qui composent ces systèmes et des matériaux choisis pour les fabriquer.

Le laboratoire Gustave Zédé
Le laboratoire commun entre DCNS et l’ENSTA Bretagne est nommé Laboratoire commun Gustave Zédé du nom de l’ingénieur maritime Gustave Zédé (1825–1891), directeur des constructions navales et inventeur du Gymnote, premier sous-marin torpilleur opérationnel français. Le LBMS va par ailleurs fusionner début 2016 avec le Laboratoire d’Ingénierie des MATériaux de Bretagne (LIMatB), dont l’implantation principale est à Lorient, afin de créer un institut qui sera nommé Institut de Recherche Dupuy de Lôme (IRDL), du nom de cet autre ingénieur militaire qui, à cette même période, a beaucoup œuvré pour l’innovation en génie maritime en collaboration avec Gustave Zédé.

Plus d'informations: www.dcnsgroup.com