You are here

Eric Devaux est nommé directeur scientifique du CETI

News International-French

19 Feb 2013

Eric Devaux (enseignant-chercheur à l’ENSAIT et au GEMTEX) multiplie les projets en devenant directeur scientifique du CETI (Centre Européen des Textiles Innovants).

Eric Devaux commence ses travaux sur les polymères et composites en 1987 à Lyon. Son travail de thèse suivi d'une année en tant qu'ingénieur de recherche à l'Institut Textile de France lui permet d'intégrer le GEMTEX (laboratoire de l’ENSAIT créé en 1992) qui lui propose un poste d’enseignant-chercheur en 1994. Durant les dix premières années du laboratoire, de nombreux recrutements auront lieu afin de doter cette structure des meilleures compétences. M. Devaux dirigera le GEMTEX de 2002 à 2009.

L’une des contributions de M. Devaux au sein du GEMTEX concerne le développement de matériaux textiles fonctionnels synthétiques. Il prend ainsi en charge la définition et la réalisation d'une plateforme de recherche en filage par voie fondue des matériaux polymères synthétiques. Ces équipements seront opérationnels au GEMTEX en 1999. A cette période se développent les nanotechnologies, en particulier dans le domaine des polymères, mais peu d'applications pour les fibres textiles. La voie des polymères nanostructurés offrant de nombreuses perspectives quant à l'obtention de nouvelles propriétés (anti-feu, conductrices, antibactériennes,…), cette approche originale méritait des études approfondies pour des applications textiles.

Suite à ces travaux, les premières publications au sujet des fibres nanocomposites fonctionnelles paraissent en 2002 et ouvrent un champ de développement très important. Elles sont les prémices des premiers textiles intelligents par la mise en oeuvre de capteurs souples (mécaniques, thermiques et chimiques), conçus à partir de l'utilisation de nanotubes de carbone, en particulier pour les équipements de pompiers. Ces textiles multifonctionnels permettent par exemple de contribuer à renseigner leur utilisateur sur l'environnement dans lequel il évolue.

Ces travaux en perpétuelle évolution, prennent une nouvelle direction avec depuis une dizaine d'années une attention toute particulière portée sur les problématiques environnementales et la mise en oeuvre de polymères issus d'agroressources (sucre, betterave, maïs...). Dans cette logique de développement durable, les travaux de M. Devaux se sont ainsi dirigés vers la valorisation du PLA (acide polylactique), polymère intrinsèquement biodégradable obtenu par exemple à partir d'amidon de maïs. Malgré son intérêt, le PLA montre de nombreuses limites pour des applications dans le domaine des polymères de commodité, du fait de sa rigidité, de sa sensibilité à l'eau, de sa perméabilité au CO2, et de son coût relativement élevé. L'évolution de la chimie de synthèse de ce matériau, sa filabilité et ses possibilités de fonctionnalisation (ignifugation, durabilité, bactériostaticité,...), lui ouvrent aujourd'hui de nouvelles perspectives. Les différents travaux de M. Devaux dans ce domaine sont menés en collaboration avec l’université de Mons et l’Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Lille. En complément des polymères plus respectueux de l’environnement, M. Devaux et son équipe travaillent également pour des applications aéronautiques où l'on s’attache à développer des fibres thermostables à conductivité électrique élevée pour évacuer les charges générées par la foudre sur les aéronefs. Dans le domaine des nontissés, Eric Devaux contribue également au développement de structures pour la filtration gazeuse, l'isolation acoustique ou la résistance au feu.

Ces différentes thématiques de recherche élaborées et développées au sein du GEMTEX ont trouvé une consonance cohérente et complémentaire avec le CETI nouvellement créé, et dont Eric Devaux assure aujourd'hui la direction scientifique, tout en restant enseignant chercheur au sein de l’ENSAIT.


Grâce aux équipements en nontissés et en filage très performants dont dispose le CETI, avant une nouvelle phase d'investissements en tissage, tricotage ou tressage, M. Devaux a pour ambition de structurer des travaux de recherche au service de l'innovation industrielle. Le CETI étant un centre de recherche textile à vocation internationale, son implication conjointe avec le GEMTEX doit permettre d’augmenter la visibilité et la crédibilité de l’innovation textile dans le Nord-Pas-de-Calais. La collaboration étroite entre ce centre de compétences et la recherche académique doit permettre de faire émerger, par la mutualisation de leurs outils, la formule adéquate pour la création des textiles de demain.


Plus d'information: www.ceti.com