You are here

GE Renewable Energy atteint son objectif d'embauche pour son usine de pales à Cherbourg

News International-French

27 Nov 2018

GE Renewable Energy confirme l’accomplissement de son plan de recrutement pour 2018 sur le site de fabrication de pales d’éolienne en mer de LM Wind Power à Cherbourg, en France. Le site compte aujourd'hui plus de 100 employés, dont 34 pourcent de femmes.

GE Renewable Energy atteint son objectif d'embauche pour son usine de pales à Cherbourg

Le 10 septembre 2018, le premier groupe de 30 nouveaux employés, toutes fonctions confondues, a participé au lancement du centre d’excellence. Les nouvelles recrues ont suivi un cours théorique d'une semaine, suivi d'une semaine de pratique sur la section d’un véritable moule de pale d'éolienne.

Après avoir suivi la formation du Centre d’Excellence, chaque employé a quitté Cherbourg pour passer un mois à l'étranger dans d'autres sites LM Wind Power en Espagne, Danemark, Pologne et même au Canada, en fonction du type de poste. Des employés des sites de LM Wind Power du monde entier se rendront également à Cherbourg dans le but d’aider à la montée en puissance de l'usine. Le deuxième groupe de nouveaux employés a commencé la formation le 22 octobre 2018.

« L’usine de Cherbourg est idéalement située pour favoriser le développement de la filière de l’éolien en mer en Europe et au-delà, avec un impact positif sur les emplois et l’écosystème dans la région environnante. Nous investissons pour mettre en place une chaîne de valeurs performante et durable et sommes heureux d’accueillir les cent premières recrues », explique Alexis Crama, Vice-Président, Offshore Wind, LM Wind Power.

GE Renewable Energy atteint son objectif d'embauche pour son usine de pales à Cherbourg

La construction de l'usine est dans les temps pour le démarrage de la phase de prototypage en janvier 2019. La première pale produite sera expédiée au Royaume-Uni au centre de recherche et de développement ORE Catapult à Blyth pour des tests en intérieur. Les trois pales suivantes seront assemblées sur le prototype de l’Haliade-X de 12 MW à la fin du deuxième trimestre 2019.

« Ce projet représente de nouveaux défis et suscite l’enthousiasme alors que nous démarrons une nouvelle usine, y installons de nouveaux équipements et accueillons de nouvelles recrues issues de milieux divers ; s’ajoutant au développement d'un nouveau produit, une nouvelle pale d’éolienne d'une taille jamais atteinte auparavant », a relaté Lukasz Cejrowski, directeur de projet de la LM 107.0 P. « Nous pouvons témoigner d’un important travail d’équipe alors que nous utilisons les compétences de nos usines du monde entier pour former le personnel de Cherbourg ; et cet enthousiasme visible au sein des équipes nous conduira à la réussite de la montée en puissance de l'usine ».

En parallèle du développement de la pale LM 107.0 P. à Cherbourg, les équipes offshore wind de GE Renewable Energy se concentrent sur l’assemblage des deux premières nacelles de l’Haliade-X à l’usine de fabrication de Saint-Nazaire en France.