You are here

Hydrofan un projet collaboratif de développement de pâles d'hydroliennes

News International-French

23 Jul 2015

Le projet HydroFan est développé en coopération par DCNS, Coriolis Composites Technologies et l’Université de Bretagne Sud qui travaillent au sein d’un consortium de recherche sur la fabrication en grande série de pales d’hydroliennes en matériaux composites. 

Le projet sera financé pour plus d’un tiers (800 000 €) par les collectivités bretonnes, en particulier par la Région Bretagne principal financeur, aux côtés du Conseil départemental du Morbihan et de Lorient Agglomération.

L’objectif d’Hydrofan est de développer une pale d’hydrolienne en matériau composite, résistante et compétitive, grâce à une fabrication en série permise par la mise en place de procédés automatisés.

Les pales sont des composants stratégiques des hydroliennes. Il est donc indispensable de travailler dès à présent sur l’optimisation de leurs procédés de fabrication pour apporter une réponse technico-économique adaptée à des rythmes de production de plusieurs milliers de pales par an, au stade commercial.

Les trois acteurs du projet -DCNS, Coriolis Composites Technologies et l’Université de Bretagne Sud via son laboratoire d’Ingénierie des Matériaux de Bretagne (LIMATb) ont en commun de maîtriser les matériaux composites. Leur coopération sur le développement de pales compétitives va permettre de préparer l’industrialisation de l’hydrolien, marché prometteur dont le potentiel mondial est estimé à 115 GW.

«Hydrofan s’inscrit pleinement dans notre politique de soutien aux énergies marines renouvelables. Demain, 2 juillet, la Région se prononcera, en Commission permanente, sur le financement de ce projet innovant, pour un montant de 550 000 €», a précisé le Vice-Président Loïg Chesnais-Girard. «Nous sommes particulièrement attentifs au développement de l’hydrolien parce qu’il offre aussi des solutions alternatives à la dépendance énergétique des îles».

Christophe Chabert, directeur hydrolien France chez DCNS/OpenHydro, a déclaré: «Pour DCNS/OpenHydro, le lancement du projet Hydrofan est une étape importante qui doit permettre de favoriser le développement de la filière hydrolienne et de préparer les usines de demain. Les équipes de DCNS Lorient comptent parmi les meilleurs experts de la conception et fabrication en composites et nous pouvons compter sur le soutien de la Région Bretagne et de tous les acteurs académiques et industriels lorientais pour réussir cette nouvelle aventure industrielle.».

Plus d'informations: www.dcnsgroup.com