You are here

Inauguration de la plateforme MIMAUSA pour le développement de matériaux et procédés

News International-French

22 Jan 2015

Portée par Mines Albi via l’Institut Clément Ader dans le cadre du Contrat de Plan État-Région 2007-2013, la plateforme MIMAUSA (mise en œuvre de matériaux pour l’aéronautique et surveillance active) est située sur le parc technopolitain Albi-InnoProd.

Dans le cadre du Contrat de plan État-Région 2007-2013, la plateforme bénéficie du soutien financier de l’État, de la région Midi-Pyrénées et de la Communauté d’Agglomération de l’Albigeois (C2A), à hauteur de 1,39 million d’euros chacun.

Le fonctionnement de MIMAUSA est assuré par Mines Albi et Armines, grâce à l’expertise scientifique de leurs enseignants-chercheurs, doctorants, techniciens et du personnel administratif.

MIMAUSA contribuera activement au développement de l’industrie
Labellisée par le pôle de compétitivité mondial Aerospace Valley, la plateforme contribuera à fédérer davantage les acteurs régionaux et à structurer l’offre de recherche et de transfert de méthodologies et de technologies.
Associant un réseau de compétences scientifiques et un plateau technique, elle contribuera activement au développement de l’industrie, entre autres dans le domaine de l’aéronautique.

MIMAUSA est centrée sur le développement de nouveaux matériaux et procédés, ainsi que vers la surveillance active de leur mise en œuvre et de leur comportement. Les domaines d’application sont nombreux : industrie aéronautique et espace, industries mécaniques, énergie.

Un plateau technique de plus de 600m2
Par ses actions de recherche partenariale, d’innovation et de transfert de technologies, cette plateforme va permettre d’attirer de nouvelles entreprises et de contribuer à la création de nouvelles start-up. Plus largement, grâce à son plateau technique de plus de 600m2 composé de pilotes industriels, d’équipements d’essais mécaniques et d’étude de durabilité des matériaux, et de dispositifs optiques et thermo-optiques de contrôle, la plateforme dynamisera l’activité économique des PME-PMI du Grand Albigeois et de la région.

Desexemplesd’équipementsdelaplateforme:

  • Pilote d’élaboration dynamique des matériaux composites
    Ce pilote me en œuvre un nouveau concept de chauffage de moules par induction permettant de réduire de manière importante les temps de cycles et les coûts de production de pièces composites à matrices thermodurcissables ou thermoplastiques, tout en garantissant un état géométrique maîtrisé. Ce procédé hors autoclave est particulièrement adapté aux pièces de tailles petites ou moyennes, devant être produites en grande série. Déjà fortement utilisé dans l’industrie automobile, ce procédé a un avenir prometteur dans le domaine aéronautique.

  • Pilote deformage assisté par lampe
    L’originalité du pilote est d’associer un chauffage par lampes de la matière à une mise en forme par gonflage. Il vise une application duale:
    - l’application aux matériaux métalliques concerne le formage superplastique de tôles en alliages d’aluminium ou de titane. Cette méthodologie doit permettre de limiter les coûts non-récurrents et de rendre le procédé accessible à des PME avec un investissement initial restreint,
    - l'application aux matériaux composites concerne le formage des composites à matrices thermoplastiques. L’utilisation des matériaux thermoplastiques est croissante du fait d’une meilleure tenue aux chocs et d’une meilleure éco-compatibilité vis-à-vis des contraintes HSE et de recyclage.

  • Laboratoire de surveillance couplée de la thermique et de la déformation
    Dans ce laboratoire, des maquettes de procédés sont instrumentées par plusieurs capteurs, notamment des capteurs non-intrusifs de mesures dimensionnelles et/ou thermiques (caméras), pour permettre le développement d’algorithmes de diagnostics et de mesures : les spécificités recherchées sont les aspects « surveillance dynamique » notamment pour ce qui concerne des procédés dont les temps caractéristiques sont courts. La problématique multi-capteurs peut être un point important de cette instrumentation. Le qualificatif multi-capteur désigne l’utilisation conjointe de caméras, thermocouples, pyromètres, fluxmètres, fibres à réseaux de Bragg. Des dispositifs spécifiques sont également développés, notamment autour des technologies de laser mises en œuvre dans les salles noires de ce laboratoire.

  • Machine d’essais mécaniques à haute température en environnement neutre 
    Cette machine d’essais est adaptée à la caractérisation du comportement thermomécanique de matériaux composites et de matériaux métalliques sous atmosphère neutre ou oxydante, jusqu’à 1400°C. Des essais de traction, traction/compression ou de flexion peuvent être réalisés pour étudier les comportements des matériaux sous air ambiant, air sec, argon ou azote Elle est particulièrement adaptée à la détermination des courbes de comportement des matériaux aéronautiques en atmosphère neutre ou oxydante. 

  • Salle de mise en œuvre de composites par voie liquide 
    La plateforme est dotée d’une salle grise dédiée à la mise en œuvre des composites à matrice organique ou inorganique par des procédés voie liquide. Les dernières générations de constituants à forts contrastes de propriétés de ces matériaux composites peuvent ainsi être associées grâce aux bancs d’infusion (LRI : Liquid Resin Infusion) et d’imprégnation (RTM : Resin Transfer Molding) en garantissant l’absence de contamination afin de garantir la meilleure performance des matériaux étudiés.

Plus d'informations: www.mines-albi.fr