You are here

L’extensomètre automatique à contact AutoX 750

News International-French

21 May 2013

Le nouvel extensomètre automatique à contact AutoX 750 d’Instron permet de réaliser les essais de traction, de flexion et de compression plus rapidement, avec des résultats plus fiables et plus précis.

La grande précision de AutoX 750, de +/-1 µm, sa longue course, jusqu’à 750 mm, et ses nombreux couteaux disponibles en option en font l’instrument idéal pour les essais de traction, de flexion et de compression sur divers matériaux, notamment composites très rigides, métaux et plastiques.
Grâce à l’automatisation du positionnement de la jauge de longueur et de la fixation sur l’éprouvette avec une force de contact ajustable, l’extensomètre AutoX 750 peut accroître la productivité des laboratoires d’essais. Il élimine ainsi les longues et fastidieuses étapes manuelles, ce qui simplifie les essais de routine tout en augmentant le rendement. Et en réduisant les variations de positionnement inhérentes à la fixation et au retrait manuels des extensomètres classiques à clipser, il améliore grandement la reproductibilité des résultats de tests critiques.

La haute précision de l’extensomètre AutoX 750 permet de satisfaire aux spécifications des normes ASTM E83, ISO 9513 et ISO 527-1 (2011) pour la mesure des déformations. Il est totalement compatible avec le contrôle des déformations en boucle fermée conformément aux normes ISO 6892-1 Méthode A et ASTM E8. Le logiciel Bluehill 3 d’Instron assure l’enregistrement et la sauvegarde des données fournies par l’extensomètre, ainsi que la détermination d’une grande variété de calculs, dont le module d’élasticité, la déformation et l’allongement plastique (non proportionnel) à la rupture. L’extensomètre AutoX peut s’utiliser avec des systèmes d’essais manuels ou entièrement automatiques, tels que les machines de traction bicolonnes 3300, 5500 et 5900 d’Instron, et ses machines de traction hydrauliques LX, DX, HDX et KPX.

Des demandes de brevets ont été déposées pour plusieurs fonctions : l’ouverture ou la fermeture simultanée des deux bras de mesure grâce à une barre commune rotative utilisant un seul moteur, ce qui réduit le poids des bras; une protection anti-débris pour que l’extensomètre ne soit pas endommagé par la pénétration de débris ou de saletés; et un dispositif tensionneur ergonomique qui ajuste la force de serrage des bras de mesure. Grâce à sa construction robuste, l’AutoX peut rester fixé à l’éprouvette jusqu’à la rupture de cette dernière.

Entre ses utilisations, son système de fixation permet de déplacer rapidement et en toute sécurité l’extensomètre hors de la zone d’essai afin de le mettre à l’abri de tout risque d’endommagement. Une fois l’AutoX écarté de la zone d’essai, l’opérateur peut facilement sortir les mâchoires et autres dispositifs, sans avoir à le démonter.

Des installations sur mesure démultiplient les avantages lors des essais de composites stratifiés
Les matériaux composites typiques présentent un module d’élasticité élevé et un faible indice de déformation à la rupture. Ainsi, la mesure de la déformation des composites lors d’essais de traction (par exemple AITM 1-0007, ASTM D3039, EN 2597, ISO 527-4/5) exige une haute précision. L’extensomètre AutoX 750 peut répondre à ces exigences rigoureuses, comme en témoigne un cas particulier où des mâchoires autoserrantes de haute précision avec une force de 250 kN ont été utilisées sur une machine Instron 5900. Les données ont été enregistrées au moyen du logiciel Bluehill d’Instron. L’automatisation de l’extensomètre a permis à l’utilisateur d’augmenter le rendement tout en conservant un haut degré de reproductibilité et de précision pendant toute la durée de chaque essai.

L’utilisation de l’extensométrie automatique pour des essais de traction d’éprouvettes de fibres composites selon la méthode ASTM D4018 a permis d’obtenir des résultats précis en dépit de la section irrégulière des éprouvettes. Ces tests ont été réalisés sur machine de traction 5900 avec des mâchoires pneumatiques. L’extensomètre automatique a fourni des données précises avec une intervention de l’opérateur moins importante et une plus grande productivité.

La méthode ASTM D695 est couramment utilisée pour déterminer les propriétés des composites, dont le module d’élasticité, la résistance à la compression et la déformation maximum en compression. Une installation n’a plus à faire ses preuves : celle-ci associe une machine d’essai 5900, deux plateaux de compression en acier trempé de 50 mm de diamètre, un dispositif de compression D695, et un extensomètre AutoX 750 fixé directement sur l’éprouvette pour mesurer la déformation jusqu’à sa rupture.


Plus d'information: www.instron.com

Company: