You are here

L’IRT Jules Verne se dote d’un Conseil Scientifique présidé par Alain Bravo

News International-French

10 Jun 2014

Composé de 12 scientifiques de haut niveau, tant au plan national qu’international, le Conseil Scientifique de l’IRT Jules Verne est présidé par M. Alain Bravo, Délégué Général de l’Académie des Technologies.

Instance de proposition, de consultation et d’évaluation, le Conseil Scientifique s’intéressera à l’IRT Jules Verne dans toutes ses dimensions et exercera ses missions dans le cadre de ses stratégies de recherche, d’innovation et de formation. Les deux piliers de son action seront :

  • L’évaluation des différentes stratégies de l’IRT et notamment sa feuille de route scientifique et technologique et son déroulement (maturation technologique, transfert industriel, valorisation)
  • L’apport d’expertise scientifique et de recommandations prospectives

Outre l’évaluation de la nouvelle feuille de route scientifique et technologique de l’IRT Jules Verne qui sera dévoilée avant l’été, ses premiers travaux porteront aussi par exemple sur la valorisation des activités de recherche et sur le projet formation de l’IRT Jules Verne.

Désignés par le conseil d’administration pour une durée de 3 ans, et issus de domaines scientifiques et techniques divers et provenant d’horizons très variés, mais en cohérence avec les filières couvertes par l’IRT  et son positionnement technologique et scientifique, les membres du Conseil Scientifique de l’IRT Jules VERNE sont :

  • Olivier ALLIX, CNRS, Vice-Directeur du LMT (Laboratoire Mécanique et Technologie de Cachan)
  • Olivier APPERT, IFPEN (Institut Français du Pétrole et des Energies Nouvelles), Président
  • Nadège BOUQUIN, ANRT (Agence Nationale de la Recherche et de la Technologie), Directrice adjointe de FutuRIS (plateforme prospective du système français de recherche et d’innovation)
  • Alain BRAVO, Académie des Technologies, Délégué Général
  • Andreas BÜTER, FRAUNHOFER, General Manager de la Fraunhofer Alliance Lightweight Structures
  • George CHRYSSOLOURIS, Université de Patras, Professeur, Directeur du LMS (Laboratory for Manufacturing Systems and Automation), Administrateur de l’EFFRA (European Factories of the Future Research Association)
  • Jacques DHELLEMMES, SCILAB ENTERPRISES, Président
  • Clément FORTIN, CRIAQ (Consortium de recherche et d'innovation en aérospatiale au Québec), Président
  • Véronique MICHAUD, EPFL (Ecole Fédérale Polytechnique de Lausanne), Professeur au Laboratoire des Technologies des Composites et Polymères
  • Bruno MORTAIGNE, DGA (Direction Générale de l’Armement), Responsable du domaine scientifique «Matériaux » à la MRIS (Mission pour la Recherche et l’Innovation Scientifique)
  • François PIERROT, CNRS, Directeur du LIRMM (Laboratoire d’Informatique, de Robotique et de Microélectronique  de Montpellier)
  • Laszlo TOTH, Université de Lorraine, Professeur, Directeur du LABoratoire d'Excellence DAMAS (Design des Alliages Métalliques pour Allègement de Structures)

À propos d’Alain Bravo:
Diplômé de l’Ecole Polytechnique (X1965) et de l’Ecole nationale supérieure des télécoms, Alain BRAVO a d’abord exercé au ministère des Postes et des Télécommunications pendant quinze ans, où il a été nommé au grade d’ingénieur général des télécommunications. Président fondateur de SFR, il a ensuite été directeur de la recherche et de la technologie du groupe Alcatel. En 2001, il a fondé Abhexis, une entreprise de conseils et de réalisation en transferts de technologie, opérant principalement en Europe. A ce titre, il a dirigé la phase 1 de l’opération FutuRIS, prospective sur le système français de recherche et d’innovation (2003-2004). Directeur Général de Supelec de 2004 à 2013, il est actuellement Délégué Général de l’Académie des Technologies.

À propos de l’IRT Jules Verne:

L’Institut de Recherche Technologique Jules Verne dédié aux technologies avancées de production composites, métalliques et structures hybrides vise à devenir dans les dix ans un campus d’innovation technologique de dimension mondiale. Il regroupera, sur un même site près de Nantes, des industriels, des établissements de formation, des laboratoires de recherche appliquée publics et privés, des moyens de prototypage et de démonstration industrielle. Son ambition: intensifier la dynamique «Industrie-Recherche-Formation» pour permettre de véritables sauts technologiques, source de compétitivité et de pérennité pour les entreprises et l’industrie française, notamment pour 4 filières stratégiques : aéronautique, navale, énergie, automobile

Chiffres clés, d’ici 2020: Recherche : 267 M€/1000 personnels de recherche dont 200 chercheurs IRT Ÿ Formation : 20 M€/1000 étudiants sur le campus Ÿ Valorisation : 20 M€/40 à 60 brevets par an/100 projets de créations d’entreprise accompagnés 5000 emplois qualifiés créés en dix ans, 3 millions d’emplois préservés

Plus d'informations:www.irt-jules-verne.fr