You are here

La Fédération de la Plasturgie & des Composites encourage les entreprises à la fertilisation croisée au sein du CTI

News International-French

23 Jun 2016

Florence Poivey, Présidente de la Fédération de la Plasturgie et des Composites, a participé au colloque organisé par le réseau des Centres Techniques Industriels sur le rôle des CTI comme outils de la politique industrielle et leurs contributions à la compétitivité des entreprises.

Développer la compétitivité des entreprises
Moderniser les équipements, investir, se développer à l’international, gérer la responsabilité environnementale, innover… Les entreprises doivent utiliser de nombreux leviers pour développer leur compétitivité. La Fédération accompagne les entreprises de la plasturgie et des composites, et a tout mis en oeuvre depuis 2 ans pour obtenir le Centre Technique Industriel de la profession. Appelé IPC pour Innovation Plasturgie et Composites, il vient soutenir et stimuler l’innovation des industriels de la plasturgie et des composites en France.

Une vision 360° de l’innovation
La Fédération porte une vision 360 de l’innovation, qui inclue à la fois la recherche de démarches innovantes, le développement des services et une culture de fertilisation croisée. «Pour la Fédération, innover ce n’est pas seulement proposer de nouveaux matériaux et de nouveaux produits, c’est aussi créer de la valeur ajoutée pour les clients, sous forme de services notamment. L’innovation passe aussi par la transformation de la culture de notre filière, en créant notamment des passerelles et de la transversalité avec d’autres filières, d’autres CTI! Nous sommes convaincus que dans un monde digital, rapide et global, casser les silos représente un enjeu majeur pour pouvoir innover» explique Florence Poivey.

Le CTI, porteur de l’ambition d’innover
La Fédération affirme que le CTI est intrinsèquement porteur de cette vision et en incarne l’ambition. Il va contribuer en tant qu’outil mutualisé à donner aux industriels français de la plasturgie et des composites, un accès aux compétences disponibles, pour toutes les technologies. Il favorise les collaborations et les partenariats qui permettront réellement de fédérer l’ensemble des structures, organismes et centres de recherches qui travaillent pour la profession. «IPC va être un accélérateur de performance et d’innovation pour tous. La Fédération estime que le CTI sera un véritable succès si d’ici 5 ans, la moitié des entreprises de plasturgie et des composites aura été en contact de manière constructive avec IPC.» conclut-elle.

Plus d'informations: www.laplasturgie.fr