You are here

La valorisation des déchets composites thermodurcissables est en marche

News International-French

15 Nov 2012

Les matériaux composites à base de résine polyester renforcée de fibre de verre ont depuis longtemps conquis de nombreux marchés (automobile, nautisme, ferroviaire, sanitaire, électricité, sports et loisirs…) grâce notamment à leurs qualités de légèreté et de résistance mécanique. Cette expansion n’est pas prête de s’arrêter d’autant plus qu’une nouvelle étape vient d’être franchie par la profession dans la gestion des déchets composites.

En effet, depuis juillet dernier, les producteurs de panneaux sandwich composite POLYFONT et CARLIER PLASTIQUES valorisent leurs déchets de production dans la filière cimenterie.

 

Cette action est le résultat des travaux et négociations effectués par l’Organisation Professionnelle GPIC pour le compte de ses entreprises adhérentes.

 

De façon concrète, c’est la société VANHEEDE ENVIRONMENT basée à Marquette-lez-Lille (59) qui depuis quelques mois collecte, broie et envoie les déchets en cimenterie.

 

En tant qu’opérateur environnemental partenaire de l’entreprise, VANHEEDE ENVIRONMENT GROUP lui délivre un « certificat de conformité » dans lequel il atteste que les déchets collectés ont fait l’objet d’une valorisation intégrale dans l’industrie du ciment sous forme de récupération de matières premières et de production d’énergie.

 

Contrairement à une incinération classique, les déchets composites à haut pouvoir calorifique – ici appelés combustibles de substitution– permettent une optimisation de la récupération d’énergie.

 

De plus, ils ne produisent pas de « déchets ultimes » car les matières résiduelles après traitement thermique sont naturellement intégrées à la production du ciment grâce à la compatibilité de leur composition minérale.

 

Le 1er partenariat « GPIC – VANHEEDE ENVIRONMENT GROUP » dans la région Nord-Pas de Calais devrait être suivi prochainement par de nouveaux partenariats dans d’autres régions.

 

Nul doute que cette action contribuera au développement des matériaux composites en mettant notamment en évidence l’avantage du composite par rapport à d’autres matériaux dans les ACV (Analyses du Cycle de Vie).

 

 

A propos du GPIC (Groupement de la Plasturgie Industrielle et des Composites) :

Le GPIC est l’Organisation Professionnelle représentative de l’industrie française des composites.

Il regroupe plus de 200 entreprises de la filière : fabricants de pièces pour tous les marchés (automobile, ferroviaire, aéronautique, sanitaire, nautisme, sports et loisirs,…) mais aussi distributeurs, producteurs de matières, fabricants de machines,…

Il à un rôle de représentation, de conseils, d’information et de promotion de la profession.

Le GPIC est membre de la Fédération de la Plasturgie, de l’Association européenne de l’Industrie des Composites (EuCIA) et du Centre de Promotion des Composites (organisateur du salon « JEC Composites Show » qui se tiendra du 12 au 14 mars 2013 à Paris)

Le GPIC est également membre du CRECOF (Comité Recyclage Composites France) qui réunit 13 pôles de compétitivité et organisations avec pour mission de développer et de coordonner les actions.

 

 

A propos de VANHEEDE ENVIRONMENT GROUP :

C’est un acteur majeur dans le domaine de la collecte, du tri et du traitement des déchets industriels et commerciaux, en particulier en région Nord Pas-de-Calais et Benelux.

Vanheede Environment Group choisit résolument d’entreprendre durablement, de manière à obtenir les meilleurs résultats pour l’ensemble de ses interlocuteurs, tout en réduisant au minimum l’impact de ses activités sur l’environnement, en mettant l’accent sur les relations humaines, et en souscrivant aux principes de bonne gestion, garants de sa pérennité.

 

Plus d'informations :  www.gpic.fr