You are here

L'Albatros, un petit voilier qui s'intègre dans une démarche de développement durable

News International-French

13 Nov 2013

Tirant partie des évolutions les plus récentes dans le domaine des calculs, des matériaux et des techniques de mise en oeuvre, l’Albatros offre un nouveau type de voilier pour redynamiser la voile légère dans les pays de yachting traditionnel et accompagner le développement de la voile dans les pays émergeants.

Ce petit voilier léger pour 2 équipiers, de 4,30 m, à dérive lestée, est destiné à tous ceux qui veulent découvrir et pratiquer le plaisir de la voile avec comme objectifs :
- aller en mer facilement et en sécurité
- se faire plaisir en allant vite sur un voilier stable, solide, rapide

L’Albatros s’intègre dans une démarche de développement durable :
- par sa construction en matériaux recyclables
- en navigant uniquement grâce à l’énergie du vent et de l’équipage
- en s’affranchissant totalement des contraintes de place de port

Aujourd’hui les moyens de calcul, les matériaux nouveaux (carbone, polyamide), les nouveaux moyens de mise en œuvre (infusion, moulage à chaud), permettent de renouveler complètement les petits voiliers légers.
Ces nouveaux matériaux peuvent être recyclables et donner des meilleures conditions de travail à la fabrication.

Le déroulement de la recherche
Le but est de construire l’Albatros en stratifié thermoformable en verre-polyamide 11 qui est léger, recyclable et résiste bien aux chocs.
Cela a nécessité :
-    La recherche et le contrôle des matériaux les plus adaptés
-    Le dessin et la construction de moules chauffants (maintenant opérationnels)

Après une mise au point sur de petites pièces, le constructeur cherche à caler au mieux la mise en œuvre des grandes pièces en verre-PA 11.
Parallèlement le constructeur fait une pré-série en vinylester pour gagner du temps.

La stabilité et la sécurité
Le système de construction, la dérive lestée de 34kg, le mât en carbone et les haubans en textile donnent au bateau un centre de gravité très bas. De plus la grande largeur donne une grande stabilité.

Construction de la coque
La légèreté et la solidité du bateau sont obtenues par la disposition des structures et des matériaux de mise en œuvre. L’Albatros est construit avec une coque, une structure et un pont.
Les pièces en stratifié monolithique résistent bien aux chocs et sont facilement réparables.
La peau du bateau, en stratifié de verre et de PA 11, est moulée à chaud à 220°C sous pression dans un moule femelle avec un poinçon et démoulée à 150°C.

Le moule, situé sur une presse hydraulique, est chauffé et refroidi par des tubes irriguant de l’huile. La couleur de la résine est dans la masse et des essais de vieillissement, de résistance aux UV, à l’agression sous atmosphère marine ont été réalisés.
Le stratifié verre-PA 11 obtenu résiste bien aux chocs, est recyclable et biosourçable. En effet, le PA 11 est produit par Arkema à partir d’huile de ricin, les fibres de verre sont faites à partir de silice et le tout est mis en œuvre chez Sora Composites.

La mature
Le mât et la bôme sont un tube en carbone pultrudé par Epsilon composites avec des fibres à 0° et ±45°.

Plus d'informations: www.finot.com