You are here

Le Cetim et les SATT s’allient pour accélérer les transferts d’innovations

News International-French

25 Sep 2017

Leur ambition partagée est de donner aux entreprises des industries du secteur de la mécanique les moyens d’actionner encore davantage le levier de l’innovation pour soutenir leur dynamique de croissance.

Le Cetim et le Réseau SATT viennent de conclure un accord de partenariat pour accélérer la maturation des technologies issues des laboratoires et leur transfert vers les entreprises mécaniciennes – une filière industrielle qui compte plus de 30 000 entreprises françaises dont 95% de TPE-PME implantées sur l’ensemble du territoire national. Treize SATT vont s’impliquer aux côtés du Cetim pour valoriser davantage d’innovations issues de la recherche académique potentiellement applicables dans les industries mécaniques et les activités affiliées.

Afin d’identifier des innovations à fort potentiel pour cette filière industrielle, ils lancent ensemble un appel à projets auquel pourront répondre les laboratoires appartenant aux universités, organismes de recherche et écoles situés sur le territoire d’une des treize SATT.

Les projets présentés doivent s’inscrire dans l’une des douze thématiques retenues pour répondre aux besoins prioritaires des industries mécaniques, allant des capteurs à la modélisation en passant par l’efficacité énergétique.

Les projets soumis doivent s’appuyer sur des premiers résultats ayant démontré de façon claire le concept scientifique. La finalité du projet doit permettre d’établir que la solution est opérationnelle, qu’elle répond à une problématique et qu’elle se différencie positivement d’autres solutions existantes.

Pour Philippe Gouvaert, Directeur délégué à l’innovation au Cetim : « Le Cetim, par son expertise technique et sa connaissance du tissu industriel national, permettra d’accompagner les SATT et les laboratoires dans l’identification des projets au meilleur potentiel »

Pour Laurent Baly, Président du réseau des SATT, « Les laboratoires des 173 établissements de recherche en lien avec les membres du Réseau SATT vont se mobiliser afin d’identifier les technologies les plus prometteuses pour des applications dans le domaine de la mécanique. Les membres industriels du Cetim permettront de valider l’intérêt économique de ces résultats scientifiques et techniques »