You are here

Le Cetim s’implante en Île-de-France

News International-French

4 Jul 2017

Dès 2018, le Cetim rejoint l’écosystème de recherche de renommée mondiale du Plateau de Saclay et s’implante ainsi en Île-de-France. Une ambition collective: la création de la plateforme de recherche d’envergure internationale, Additive Factory Hub qui mutualise des compétences et des moyens pour relever les défis de la fabrication additive.

L’innovation et la recherche sont au cœur de la compétitivité de l’industrie française. C’est pourquoi le Cetim, institut technologique de la mécanique labellisé Carnot, a décidé de rejoindre, dès 2018, l’écosystème de recherche français rassemblé sur le Plateau de Saclay. Classé au top 8 des clusters innovants (MIT Technology Review, 2013), il est reconnu mondialement (Université Paris-Saclay) dans les domaines du numérique, de la physique et des matériaux. 

Le Cetim est porteur d’une ambition: créer à Saclay une plateforme d’envergure internationale de recherche au service du développement de l’industrie par la Fabrication Additive, « Additive Factory Hub ». Objectif: mutualiser les expertises et les moyens les plus performants pour relever les défis de cette technologie et augmenter son impact dans l’industrie. En cohérence avec les initiatives nationales, elle constitue la vitrine internationale du savoir-faire de la région Île-de-France au service de son écosystème. Ce projet de 40 millions d’euros sur 5 ans rassemble des grands acteurs industriels et académiques : Cetim, Safran, CEA List, Arts et Métiers, Onera, SystemX, Air Liquide, Polyshape, EDF, Addup…

Un nouvel ancrage territorial fort
Cette nouvelle implantation en Île-de-France doit être le lieu de diffusion, de formation et de transfert technologique vers les PME qui pourront ainsi s’appuyer sur des moyens et une équipe d’experts pour s’approprier les technologies liées à la fabrication additive.

Pilote du déploiement régional de l’industrie du futur au sein de l’AIF*, le Cetim porte ainsi la démarche auprès du tissu industriel. Le Centre technique a aussi une volonté forte de renforcer ses actions en soutien des filières stratégiques d’Île-de-France et notamment de la filière aéronautique en synergie avec Safran.

Fort de son expérience depuis 15 ans avec le Comité mécanique Île-de-France et de ses 2 000 ressortissants en Île-de-France, le Cetim veut poursuivre et amplifier sa mission de soutien aux entreprises manufacturières dans leur développement des nouvelles technologies sur le terrain du quotidien comme dans le cadre d’initiatives structurantes telles que Additive Factory Hub et Factory Lab** environné de ses partenaires.

*L’Alliance Industrie du Futur (AIF) a été créée en juillet 2015. Elle déploie ses efforts autour de six axes prioritaires : accompagner les entreprises vers l’industrie du futur, développer l’offre technologique du futur, préparer l’Homme à l’industrie du futur (co-évolution, prospective et formation), promouvoir l’industrie du futur, renforcer les actions de normalisation en particulier à l’international et valoriser l’offre technologique existante.

** Factory Lab est un « hôtel à projets ». Cette plateforme abritée par le CEA List est destinée à héberger, pour une durée de 6 à 18 mois, une vingtaine de projets simultanément. Quatre thèmes principaux sont explorés : usine digitale flexible, automatisation des procédés de fabrication et de contrôle, assistance physique aux opérateurs et assistance cognitive aux opérateurs. Afin de répondre à des besoins concrets exprimés par les industriels « utilisateurs » impliqués dans la plateforme (Groupe PSA, Safran, DCNS, Dassault Systèmes, Actemium), chaque projet intègre des briques technologiques matures de fournisseurs technologiques et des briques innovantes apportées par le Cetim, le CEA List et les Arts & Métiers.

Company: