You are here

Le chinois BYD et le Maroc annoncent la construction d’une usine de voitures électriques près de Tanger

News International-French

3 Jan 2018

BYD, un spécialiste des voitures électriques en Chine, a conclu un accord en vue de l’ouverture d’une usine près de de Tanger pour construire des voitures, des bus et des camions électriques.

Le chinois BYD et le Maroc annoncent la construction d’une usine de voitures électriques près de Tanger

Le memorandum of understanding a été signé au Palais Royal de Casablanca en présence du roi Mohammed VI et du président de BYD, Wang Chuanfu, dont la société compte l’américain Warren Buffett parmi ses investisseurs, rapporte l’AFP.

Située au cœur de la nouvelle Mohammed VI Tangier Tech City, l'usine, qui fait partie d'un projet élaboré conjointement par la Chine et le Maroc, devrait produire des voitures électriques, des bus et des camions sur un site de 50 hectares employant 2 500 personnes, selon les directeurs du projet.

Une usine d'assemblage de trains électriques est également prévue, mais le montant de l'investissement et le calendrier de l'ensemble du projet n'ont pas été annoncés.

« Nous espérons bénéficier de l'emplacement du Maroc comme point d'entrée vers l'Europe et le marché africain », a déclaré Wang Chuanfu, précisant que la première phase du projet sera dédiée à la production de voitures.

BYD s’est très activement consacrée à l’expansion de sa présence mondiale cette année. La société a ouvert sa première usine de bus électriques en Europe en avril. L’usine de Komarom, dans le nord de la Hongrie, qui a nécessité un investissement de 20 millions d’euros, a une capacité de production annuelle de 400 bus électriques. Ces autobus sont destinés à être exportés dans toute l'Europe.

La société a également annoncé en mars son intention d’investir 10 millions euros dans la construction d’une usine de bus électriques en France. L'usine sera située à Allonne, dans l’Oise, et démarrera son activité au premier semestre 2018 pour produire jusqu'à 200 bus par an.

En outre, BYD a signé un partenariat au Royaume-Uni avec Alexander Dennis Limited (ADL), qui a déjà livré des bus électriques à Liverpool et à Londres, a déclaré la société.

En Amérique du Nord, BYD compte une usine de montage d’autobus électriques en Californie et a annoncé le mois dernier l’ouverture d’une autre usine en Ontario, au Canada, dédiée à la construction de véhicules de courte portée tels que des camions à ordures et des camions de livraison.

BYD, toutefois, comme l’a souligné le site d’informations spécialisées Autonews, n'a pas encore réalisé son ambition de vendre des voitures électriques en Europe.

En Chine, où BYD domine le marché des voitures électriques sous sa marque éponyme avec une PDM de 22% (selon la China Passenger Car Association), l’allemand Daimler s’est associé avec BYD depuis 2012 pour produire et vendre des véhicules électriques sous la marque Denza.