You are here

Le chinois Kingfa agrandit son usine du Michigan

News International-French

16 Feb 2017

Kingfa Science and Technology (USA) Inc. compte investir US$ 60 millions (56 millions d’euros) et créer 150 emplois lors de l’expansion de son unité de production à Canton, dans le Michigan.

Le chinois Kingfa agrandit son usine du Michigan
Kingfa est une filiale du groupe chinois Kingfa Science and Technology, basé à Guangzhou, le plus grand producteur de granulés plastiques du pays, acteur majeur dans le secteur de l’ingénierie des résines plastiques.

La société produit notamment des composés ignifuges et des alliages, ainsi que des matières plastiques de pointe, des plastiques biodégradables, des matériaux à base de cellulose, des fibres de carbone et des composites.

«Kingfa est un fournisseur de matières premières à des entreprises de moulage par injection de plastique qui fabriquent des panneaux de porte et autres produits pour l’industrie automobile. Nous ne nous concentrons pas uniquement sur l’industrie automobile, mais c’est la plus grande partie de nos activités», a déclaré Christina Zamenski, responsable des ressources humaines de Kingfa USA, dans une interview au journal étatique China Daily.

Kingfa a implanté son usine de Canton en mars dernier.

«Actuellement, nous avons 27 employés et au cours des trois prochaines années, nous allons en recruter 150, dont 20 à 30 cette année» a précisé Christina Zamenski.

L’organisme local Michigan Economic Development Corporation a octroyé à Kingfa une subvention de US$ 1 million pour ce développement à Canton, dans la banlieue de Detroit, qui a été choisie au détriment d’un site concurrent dans l’Ohio. La municipalité a également offert un abattement d’impôt foncier, selon le journal local Plastics News.

En juin dernier, Kingfa Science & Technology et Jushi Group ont annoncé avoir conclu une alliance technologique «afin de mieux répondre aux besoins personnalisés des clients dans l’industrie thermoplastique mondiale.» Le chinois Jushi Group, fabricant majeur de fibre de verre, a lui aussi ouvert une filiale aux Etats-Unis l’an dernier. En Caroline du Sud, le projet d’usine comprend un investissement de US$ 300 millions (281 millions d’euros) et une création initiale de 400 emplois.