You are here

Le Conseil d’administration d’Airbus annonce le plan de succession de la direction de l’entreprise

News International-French

21 Dec 2017

Le Conseil d’administration d’Airbus SE a décidé de remanier la direction de l’entreprise afin d’assurer une succession en bon ordre au sein du top management d’Airbus. Tom Enders (59 ans) a informé le Conseil d’administration qu’il ne souhaitait pas briguer un nouveau mandat de CEO (Chief Executive Officer) au terme de son mandat actuel qui prendra fin au moment de l’Assemblée générale des actionnaires en avril 2019.

« Le privilège de diriger cette formidable entreprise va de pair avec la responsabilité d’assurer une succession sans heurts le moment venu. En 2019, j’aurai passé 14 ans à la tête d’Airbus et d’EADS. L’aventure a été longue et passionnante, mais il est temps à présent d’initier un changement de leadership. Nous avons besoin d’esprits neufs pour les années 2020. Au cours des 16 prochains mois, je collaborerai avec le Conseil d’administration afin d’assurer une transition fluide avec le prochain CEO et une nouvelle génération de dirigeants. Je me focaliserai sur nos défis commerciaux et je continuerai à faire progresser et à renforcer nos programmes d’éthique et de conformité », a déclaré Tom Enders.

Fabrice Brégier (56 ans), Airbus Chief Operating Officer (COO) & Président d’Airbus Commercial Aircraft a fait savoir au Conseil d’administration qu’il ne souhaitait pas prendre part au processus de sélection du nouveau CEO pour 2019 et qu’il quitterait ses fonctions en février 2018 pour saisir de nouvelles opportunités.

« Après 25 ans au sein de l’entreprise, dont cinq comme CEO de MBDA, quatre comme CEO d’Eurocopter et onze en tant que COO, CEO ou Président d’Airbus Commercial Aircraft, le temps est venu pour moi de saisir de nouvelles opportunités. Pendant toutes ces années, je me suis entièrement consacré à Airbus et à son succès et jusqu’à mon départ l’année prochaine je m’emploierai à respecter les engagements d’Airbus vis-à-vis des toutes ses parties prenantes et à assurer une transition harmonieuse avec mon successeur », a déclaré Fabrice Brégier.

« Je comprends la décision de Fabrice et ses motivations et, sincèrement, je n’aurais pas agi autrement », a déclaré Tom Enders. « Nombre des succès qui ont fait la fierté de cette entreprise au cours des dix dernières années ont été conjointement menés par Fabrice et moi-même. Airbus lui est profondément reconnaissant pour son exceptionnelle contribution à l’excellence opérationnelle et à la compétitivité de nos activités. »

Guillaume Faury (49 ans), actuellement CEO d’Airbus Helicopters, succédera à Fabrice Brégier à la fonction de Président d’Airbus Commercial Aircraft.

« Guillaume représente notre nouvelle génération de leaders. À la direction de nos activités hélicoptères, il a démontré qu’il possédait une vaste expérience des affaires et de l’industrie ainsi qu’un état d’esprit tourné vers l’international, et il a clairement mis l’accent sur la création de valeur. Je me réjouis à la perspective de collaborer avec lui dans ses nouvelles fonctions », a déclaré Tom Enders. « Le succession de Guillaume à la direction d’Airbus Helicopters sera décidée et annoncée dans les prochaines semaines. »

Au cours de l’année 2018, le Conseil d’administration évaluera des candidats potentiels en interne et en externe pour le poste de CEO en vue de désigner le successeur de Tom Enders dans les délais requis pour une validation lors de l’AGM en 2019.

« La responsabilité du Conseil d’administration est de planifier une succession en bon ordre et le développement continu du vivier de cadres supérieurs. Nous sommes convaincus que nous avons pris les bonnes décisions pour garantir la stabilité à long terme et le futur succès d’Airbus. Tom Enders bénéficie de tout notre soutien pour mener à bien ce changement de génération », a déclaré Denis Ranque, Président du Conseil d’administration d’Airbus.

« Je tiens à remercier Fabrice Brégier pour le dévouement dont il a fait preuve envers l’entreprise pendant toutes ces années et pour sa contribution au succès d’Airbus, à son intégration, à son remarquable développement international et au lancement réussi de nouveaux programmes tels que l’A350, l’A320neo et l’A330neo. Nous comprenons son désir de profiter de ce changement de direction pour saisir de nouvelles opportunités après 25 ans passés au sein de l’entreprise », a poursuivi Denis Ranque.