You are here

Le dynamisme des secteurs aéronautique et spatial, stimule la croissance des PME et ETI de la filière Normandie AeroEspace

News International-French

6 Mar 2014

15 ans après sa création en 1998, le réseau NAE des acteurs Normands du domaine aéronautique, spatial, défense et sécurité fait preuve d’une grande vitalité. A la fin 2013, les 93 acteurs (dont 58 PME) de cette filière très dynamique représentaient plus de 11.500 salariés pour un total de plus de 2 Milliards d’Euros de un chiffre d’affaires.

En 2014, le développement de la filière Normandie AeroEspace continue. Avec un prévisionnel d’encore au moins 2 000 créations d’emplois sur les 5 prochaines années, des actions régulières de terrain sur le front de l’emploi et de la formation, une première participation au salon Eurosatory sur le secteur de la défense au moins de juin à Paris, le développement du « Club Export NAE » et notamment la poursuite des programmes de développement commercial « Champions NAE », l’année 2014 constitue pour la filière Normandie AeroEspace une nouvelle étape importante de son développement.

L'emploi, une priorité. Dans une période où de nombreux emplois industriels sont menacés, la filière Normandie AeroEspace se démarque fortement. Bien implantée en Normandie, cinquième région de construction aéronautique de l'hexagone, selon la dernière étude l’INSEE publiée en décembre dernier, cette filière régionale, qui compte en totalité plus de 115 établissements (dont 93 affiliés à NAE en 2013) pour 13.500 salariés, a créé plus de 800 emplois entre 2006 et 2011 à l'échelle régionale. La tendance se poursuit et s’accélère même en 2013 et 2014.

Des leaders bien implantés. La filière NAE regroupe les constructeurs, les équipementiers, les principaux aéroports de la région, une base militaire ainsi que des laboratoires et des bureaux d'études. Les grands acteurs du secteur s'appellent Snecma à Vernon, auteur des moteurs de la fusée Ariane (1000 personnes), Aircelle près du Havre (1500 personnes), leader européen des nacelles contenant les moteurs d'avion. Suivent Aérazur à Caudebec-lès-Elbeuf (réservoirs, dégivreur), Revima à Caudebec-en-Caux (maintenance des trains d'atterrissage).

La dernière étude interne NAE, réalisée à partir des données économiques des 53 petites et moyennes entreprises (TPE, PME et ETI) membres de la filière sur les 3 années 2010, 2011 et 2012, permet de dresser un panorama économique intéressant des PME de la filière :

  • La majeure partie des entreprises de la filière NAE reste des PME de moins de 50 salariés (64% des membres). Une répartition homogène sur le territoire. Sur les 53 PME membres de la filière sur cette période, 22 sont implantées en Basse-Normandie (41%) et 31 en Haute-Normandie (59%).
  • Le profil type d’une PME de la filière Normandie AeroEspace est celui d’une entreprise ayant un effectif moyen de 57 salariés (61 en BN et 53 en HN), un chiffre d’affaires de 6,7 millions €/ an (6,3 millions € en BN et 7 millions € en HN) dont 31% du CA dans l’aéronautique (27% en BN et 33% en HN) et 17% de ce C.A. réalisé à l’export (14% en BN et 18% en HN)

Evolution des effectifs : Plus de 360 emplois nets créés en 3 ans parmi les PME de la filière. En effet, plus de 80% des PME membres de la filière NAE, ont embauché ou stabilisé leurs effectifs entre 2010 et 2012, ce malgré la crise. Les quelques baisses d’effectifs enregistrées sont des baisses d’ajustement très mineures.

C’est en Basse-Normandie que la progression des effectifs est la plus importante, avec 238 emplois créés dont 167 chez EFINOR et 39 chez CAP GROUP, avec plus de 65% des entreprises confortant une stabilité ou une augmentation d’effectif. Du côté de la Haute-Normandie, 123 emplois ont été créés dont 31 chez SUMPAR et 22 chez INGELIANCE.

Plus d'informations: www.nae.fr