You are here

Le Groupe des Ecoles des mines coopère avec le Vietnam dans la formation en matériaux avancés

News International-French

27 Jul 2011

Le Groupe des Ecoles des Mines (GEM) et l’Ecole Supérieure des Communications et des Transports (Vietnam) ouvriront le 22 août 2011 à Hanoï une nouvelle formation destinée aux étudiants vietnamiens : la filière francophone bi‐diplômante dans le domaine des matériaux avancés.

 

L’Ecole Supérieure des Communications et des Transports de Hanoï, qui coopère avec le GEM depuis 2008 – une convention institutionnelle a été signée en Mars 2009 ‐ figure parmi les écoles de génie civil et de génie mécanique les plus réputées du Viet‐Nam.

 


Rayonner à l’International
A l’international, le GEM mène différentes actions stratégiques, le but étant de mettre en place des partenariats d’excellence avec les meilleurs établissements d’enseignement supérieur et de recherche, en particulier au Brésil, en Russie, en Inde, en Chine et au Vietnam.

 

La convention portant création de cette filière, signée en octobre 2010, illustre cette démarche d’excellence.

 

Elle comprend l’envoi à Hanoï de Professeurs des Ecoles des Mines d’Alès, d’Albi, de Douai et de Nancy, l’accueil en France d’élèves ingénieurs pour un double diplôme (Master) ou pour un doctorat , ainsi que des actions de recherche communes.

 

Enfin, l’accord organise la formation des formateurs vietnamiens. Ces futurs enseignants viendront en France pour suivre une formation dans les Ecoles des Mines avant de prendre leur fonction au Vietnam.

 


Les Mines d’Alès, chef de projet
L’école des Mines d’Alès pilote cette action de coopération.

 

Un des laboratoires de Recherche de l’école des Mines d’Alès est en effet spécialisé dans l’étude des matériaux : c’est le Centre des Matériaux de Grande Diffusion.

 

Dans ce Laboratoire, les chercheurs étudient les propriétés mécaniques, fonctionnelles et structurales des matériaux de grande diffusion (aspect, biodégradabilité, aptitude à la
mise en forme, couleur, toucher, etc.).

 

Pour Serge BASTIDE, délégué aux Relations Internationales des Mines d’Alès : « Ce nouvel élan pédagogique sera gagnant‐gagnant. Nos partenaires vietnamiens bénéficieront d’une des meilleures formations scientifiques en matière de matériaux. Pour les entreprises françaises et les diplômés des écoles des Mines, cette coopération facilitera évidemment l’accès au marché asiatique. »


Pour plus d’informations : www.mines-ales.fr