You are here

Le groupe Safran présente ses nouveaux matériaux

News International-French

27 Jun 2013

Réduire la masse, accroître la robustesse, améliorer les performances thermique ou acoustique, allonger la durée de vie, faciliter la production et l’assemblage : tels sont les enjeux des nouveaux matériaux. En exposant sur son stand au Bourget des pièces et prototypes issus de ses recherches dans ce domaine, Safran présente des avancées technologiques structurantes pour le futur de l’aéronautique.

Les CMO (composites à matrice organique) offrent des gains importants en termes de masse et de durée de vie, qui en font une technologie clé pour le Groupe. Parmi les pièces en CMO exposées sur le stand Safran, les visiteurs pourront découvrir une aube de soufflante destinée à la famille des moteurs LEAP développée par CFM International1, un prototype de carter pour compresseur basse pression et une pale d’open rotor (technologie destinée aux moteurs d’avions court-moyen-courriers à l’horizon 2025-2030).

Autres technologies d’intérêt pour Safran : les matériaux composites ou alliages métalliques capables de résister à de très hautes températures, tels que les CMC (composites à matrice céramique) ou le TiAl (aluminure de titane), et pouvant donc être utilisés sur les parties chaudes des moteurs. Safran expose au salon du Bourget deux aubes de turbine basse pression, l’une en CMC et l’autre en TiAl, qui sont envisagées pour la famille des moteurs LEAP et actuellement testées sur démonstrateur. Egalement présenté, un prototype de cône d’éjection en CMC dont les essais en vol sur un Airbus A320 ont constitué en 2012 une première mondiale.

Qui dit matériaux innovants dit aussi nouveaux procédés de fabrication. Pour réaliser des pièces complexes en CMO, alliant robustesse et légèreté, Safran a développé avec son partenaire Albany International un procédé innovant de « tissage 3D RTM2 » pour les aubes et les carters de soufflante du moteur LEAP, consistant à réaliser une préforme en fibre de carbone tissée dans les trois dimensions, qui est ensuite injectée avec de la résine époxy.

Le Groupe s’intéresse également de près à la fabrication additive, consistant à fondre une poudre métallique à l’aide d’un faisceau laser piloté numériquement, qui permet d’obtenir des pièces complexes directement à l’état fini. Plusieurs prototypes réalisés grâce à ce procédé sont exposés sur le stand Safran : collecteur de turbopompe hydrogène du moteur Vinci qui équipera les futurs lanceurs spatiaux Ariane 5 ME et Ariane 6, redresseurs de compresseurs haute pression du moteur d’avions d’affaire Silvercrest, distributeur haute pression et chambre de combustion multi-percée destinés aux turbines à gaz.

Plus d'information: www.safran-group.com