You are here

Le Pôle EMC2 signe un accord de coopération internationale avec le Japon

News International-French

3 Apr 2014

Lors de JEC Europe 2014, le Pôle EMC2, a signé un accord de coopération avec trois acteurs majeurs de la recherche dans le domaine du composite au Japon : le National Composites Center Nagoya University, l’Ishikawa Composites Center et le Composite Materials Center Gifu University.

Cette signature concrétise des relations entamées en 2012 et offre à l’écosystème EMC2 et à son centre de recherche IRT Jules Verne, une porte d’entrée au cœur du Greater Nagoya, fleuron de la prospérité industrielle japonaise.

La poursuite d’une strategie internationale volontariste 
Le Japon est l’un des pays cibles du Pôle au grand international, avec le Canada et le Brésil, trois pays identifiés pour leur dynamisme sur les marchés adressés par l’écosystème EMC2. Pour soutenir l’internationalisation de ses entreprises et leur faciliter l’accès aux meilleures ressources scientifiques, technologiques et industrielles, EMC2 a choisi de mener une politique partenariale forte avec des clusters pertinents. Ainsi, il a d’ores et déjà signé des accords au Canada avec le CRIAQ (Consortium de recherche et d'innovation en aérospatiale au Québec), au Brésil avec un regroupement d’APL mécaniques (équivalent des Pôles de compétitivité) et cet accord avec des acteurs japonais de la recherche s’inscrit dans cette logique.

Le Japon : un pays incontournable quand on parle composite
Le choix du National Composites Center Nagoya University, de l’Ishikawa Composites Center et du Composite Materials Center Gifu University, futurs partenaires dans le domaine de la recherche composites correspond à de vrais enjeux stratégiques pour l’écosystème EMC2 et pour l’industrie française en général. Le Japon a fait de la R&D dans le domaine des matériaux composites une priorité tant gouvernementale que privé notamment pour ce qui concerne les fibres de carbone (trois fabricants japonais détiennent 70% du marché mondial). A l’heure, ou l’allégement de structure est au cœur des défis technologiques, il est indispensable de nouer des relations avec des acteurs clés au niveau mondial et se faire reconnaître par eux tant sur le plan industriel qu’académique.

L’IRT Jules Verne co-signataire
Une part importante de la feuille de route technologique de l’IRT Jules Verne est dédiée aux procédés de mise en œuvre et d’assemblage composites, clés pour la compétitivité industrielle. Il est donc essentiel pour lui de d’accélérer sa capacité à déployer les nouvelles technologies du «manufacturing ». Les coopérations internationales, grâce à l’ajout de briques technologiques complémentaires non présentes sur le territoire, en sont un des leviers. C’est pourquoi il est pleinement associé à ce dispositif partenarial avec le Japon.

Une porte d’entree vers une region qui affiche le 20e PIB mondial
Ces structures sont toutes implantées au cœur de Greater Nagoya. Située entre Osaka et Tokyo, l’agglomération de Nagoya, 9 millions d’habitants, fleuron de la prospère industrie nippone, bénéficie d’une situation géographique et économique centrale. Vingtième PIB mondial, elle est l’épicentre de la production aéronautique (50% du marché japonais), automobile (plus de 40%), et de leurs industries connexes. Cette région recèle donc beaucoup d’opportunités pour les entreprises d’EMC2.

Cette entente pourra donner lieu par exemple à du partage d’expérience et de pratiques et à des partenariats autour de projets de recherche. Elle contribuera renforcer l’excellence technologique de l’écosystème EMC2 et la rendre visible auprès des meilleurs centres et clusters japonais. Elle facilitera également la démarche des entreprises qui envisagent d’initier des partenariats dans cette région du Japon, voire se positionner sur certains de ses marchés. Pour appuyer cet accord, d’autres initiatives sont prises par EMC2 : le Japon sera le pays invité d’honneur de Composites Meetings 2015 à Nantes et en 2016, une édition de cette convention d’affaires dédiée aux composites se déroulera à Nagoya. 

Plus d'informations: www.pole-emc2.fr