You are here

Le projet Sherloc QSP se dévoile en vidéo

News International-French

10 Oct 2019

 Le Cetim a publié une vidéo des grandes étapes, des résultats et des perspectives ouvertes par ce projet européen intégré au programme Clean Sky 2, qui ouvre la voie à la production de pièces de fuselage d’avions en composites en grandes série.

Le projet Sherloc QSP se dévoile en vidéo
Grâce aux avancées réalisée par les partenaires du projet européen Sherloc et à son sous-projet Sherloc QSP, les composites font un pas de plus dans le monde aéronautique, en y apportant la perspective de produire les pièces à des cadences et des niveaux de coût compatibles avec la fabrication en série. Dans une vidéo, les principaux acteurs de ce projet en dévoilent les enjeux, les grandes étapes, les défis technologiques à relever et les solutions retenues et les résultats obtenus.

Intégré au programme Clean Sky 2, le projet Sherloc, vise à développer et évaluer des techniques de surveillance de vieillissement par contrôle non destructif de pièces en composites pour des appareils moyens courriers.

Ferri M.H. Aliabadi, professeur à l’Impérial College of London, Topic Manager du projet explique:

« Le but est de développer des nouveaux concepts de maintenance pour réduire les coûts opérationnels directs sans réduire le niveau de sécurité du fuselage »

Produire des hublots « Net Shape »
Son sous-projet Sherloc QSP s’est pour sa part concentré sur la production en série d’ensembles hublot+peau de fuselage en PEEK et fibres de carbone par le procédé QSP du Cetim. Avec un objectif ambitieux : développer et produire des cadres de hublots sortant « Net Shape », de l’outillage, c’est-à-dire sans surmoulage et sans nécessiter de phase de parachèvement.

L’optimisation de la conception des pièces, la mise au point du processus de fabrication, les essais et les contrôles réalisés… cette vidéo revient sur toutes les étapes du projet, à travers les témoignages des acteurs impliqués.