You are here

Les projets Fiabilin et Sinfoni sélectionnés dans le cadre du programme des investissements d’avenir

News International-French

22 Aug 2013

Hautement collaboratifs, les 11 projets structurants de R&D des pôles de compétitivité sélectionnés laissent une large place aux PME et entreprises de taille intermédiaire (ETI).

Les projets sélectionnés sont des projets d’innovations fortes et créateurs de richesse pour le territoire national. Par exemple:
- Le développement de traitements par neurostimulation de l’obésité ou d’affections cardiaques
- Le perfectionnement d’un robot humanoïde d’1m80 permettant de nouveaux modes d’assistance à domicile
- Le développement de l’usage du lin dans les composites pour l’automobile ou l’aéronautique
- Le soutien aux thérapies cellulaires pour traiter certains types de diabètes ou de cancer
- …

Les projets structurants de R&D des pôles de compétitivité (PSPC) visent à soutenir, en lien avec la dynamique des pôles de compétitivité, des projets d’avant-garde de l’industrie française.
- Ces projets répartis sur tout le territoire métropolitain avec 26 pôles de compétitivité impliqués et 20 régions concernées.
- Des travaux hautement collaboratifs regroupent 13 partenaires en moyenne, dont plus de 55 % d’entreprises, alors que les règles de l’appel à projets prévoient un consortium minimum de 3 partenaires
- Une implication forte des PME et ETI : 40 % des partenaires des projets PSPC sont des PME, 10 % des ETI.

Les projets sélectionnés sont de taille variable. En moyenne plus importante que dans le cadre des outils classiques de soutien à la R&D. L’assiette de dépenses de R&D de l’ensemble des partenaires d’un projet s’élève en moyenne à 29,5 M€, pour un montant d‘aide attendue en moyenne de 12,6 M€

Sur l’ensemble des projets, l’État apporte une aide qui s’élève déjà à 138,4 M€, soit 61,9 M€ d’avances remboursables et 76,5 M€ de subventions.

Les projets sélectionnés relèvent de thématiques très variées en cohérence avec la richesse des champs couverts par les pôles de compétitivité.
les projets structurants de R&D des pôles (PSPC) sont des projets ayant vocation à structurer les filières industrielles ou à en faire émerger de nouvelles. Ils visent à renforcer les positions des entreprises françaises sur les marchés porteurs. Plus largement, ils ont l’ambition d’améliorer la position économique d’un tissu d’entreprises, en confortant ou construisant des relations collaboratives pérennes entre industries, services et organismes de recherche. Il s’agit donc de projets de R&D à finalité
économique marquée. À terme, ces projets déboucheront sur de nouveaux produits, services et procédés commercialisés.

Ces projets s’intègrent dans la stratégie d’innovation du ou des pôle(s) de compétitivité qui les soutient. Ils peuvent couvrir l’ensemble du spectre de la recherche jusqu’au prototype industriel de préfabrication.

Les 11 projets structurants de R&D sélectionnés :
- C4C, le premier plateau technique français des thérapies cellulaires pour soigner certains diabètes
- Fiabilin, le développement de l’usage du lin dans les composites pour l’automobile et l’aéronautique
- Fi-Vime2, vers la généralisation de la roue motorisée
- Imodi, des modèles de cancers prédictifs
- Intense, des traitements novateurs par neurostimulation contre l’obésité ou des affections cardiaques
- Megan, des modules électroniques de puissance pour les véhicules électriques
- Monoxen, le premier démonstrateur entièrement automatisé de production de cellules photovoltaïques à haut rendement et moindre coût
- Open Food System, des services innovants pour la cuisine et l’alimentation de demain
- Roméo II, le nouveau compagnon de notre maison, un robot humanoïde d’1m80 pour l’assistance à la personne
- Sinfoni, une filière de lin et de chanvre pour les matériaux du bâtiment
- Valenthin, la valorisation énergétique des rejets thermiques à basse température

Plus d'information: www.competitivite.gouv.fr