You are here

Mecelec reprend l’activité de Sotira 73 et dépasse les 50 M€ de C.A.

News International-French

11 Apr 2012

Mecelec annonce la conclusion des négociations exclusives engagées avec la société Sora Composites en vue d’acquérir les actifs du site de Chambéry de sa filiale Sotira Automotive.

Cette opération s’inscrit dans le cadre de la stratégie de redressement et de développement de Mecelec, dont la Direction de l’entreprise a indiqué qu’elle passait par un rééquilibrage de ses deux segments d’activité, les Réseaux et l’Industrie.

 

 

Le site Sotira 73 de Chambéry emploie une centaine de personnes et réalise un chiffre d’affaires de plus de 10 M€. Son exploitation a été déficitaire sur les derniers exercices. Il est spécialisé dans la transformation des composites et dans la peinture pour les secteurs de l’automobile, du poids lourd et du bus.

 

 

L’intégration de ce site permet à Mecelec de renforcer sa stature et d’équilibrer ses activités :

  •  Le nouvel ensemble pèsera plus de 50 M€ de chiffre d’affaires, dont 25% environ sera réalisé dans le secteur du poids lourd et du bus.

 

  •  Sur une base pro forma 2011, en intégrant le chiffre d’affaires du site de Chambéry, la part du segment Industrie est portée de 30% en 2010 à 52% en 2011.

 

 

Le site de Chambéry va également élargir les compétences industrielles de Mecelec grâce au savoirfaire reconnu de Sotira dans les technologies RTM à base de fibre de verre ou de carbone et à sa ligne de peinture, élément indispensable pour un acteur majeur du domaine du véhicule. L’opération se déroulera en deux temps.

A partir du 2 avril 2012, Mecelec exploite le fonds de commerce de Sotira 73 en location‐gérance. Dans un délai de trois mois, Mecelec prévoit de procéder à l’acquisition du fonds de commerce. Ce montage permet à Mecelec de prendre immédiatement le contrôle de l’exploitation du site, tout en laissant le temps suffisant pour réaliser les diligences et formalités habituelles dans une cession d’activité.

 

 

A propos de Mecelec

Mecelec est aujourd’hui un industriel spécialiste des matériaux composites et des plastiques dont l’activité se déploie sur deux segments de marché :

 

  • Réseaux ‐ Mecelec est un des rares acteurs du marché à offrir une gamme complète d'équipements de raccordement entre des réseaux publics (électrique, télécoms, gaz et eau) et leurs clients. Pour cette activité, Mecelec a acquis en 2000 l'activité LOGUT qui lui permet de proposer également une gamme d'armoires et d’enveloppes de protection en CCV (Composite Ciment Verre).
  • Industrie ‐ Mecelec a développé de fortes compétences techniques et industrielles dans la transformation des composites thermodurcissables et dans l’injection des thermoplastiques. Cette activité a été renforcée par la création du site de St Agrève (1984), l’acquisition de l’activité NOBEL COMPOSITES (2003), puis par celle de SADAC (2011).

 

Créée en 1934, Mecelec était à l'origine un spécialiste de l'équipement de réseaux électriques. A la fin des années 50, la société a choisi le polyester pour la fabrication de matériels de raccordement électriques, jusque là en métal.

 

Mecelec a réalisé 40,7 M€ de chiffre d’affaires (2011) et compte 258 salariés. Son implantation principale est en Ardèche (Mauves – Saint‐Agrève), avec des établissements à Fabrègues près de Montpellier, à Vonges près de Dijon, à Saint‐Etienne de Saint‐Geoirs, près de Grenoble et en Roumanie (Cluj‐Napoca).

 

 

Plus d'informations: www.mecelec.fr