You are here

Melbourne, en Australie, met en vitrine ses excellentes connaissances sur la fibre de carbone

News International-French

13 Jul 2011

Le secteur aérospatial à Melbourne est à la pointe des avancées réalisées dans la fibre de carbone en Australie. Il est d’ailleurs de plus en plus reconnu au niveau international pour ses innovations en R&D dans la conception et la fabrication des composites en fibre de carbone. Cette réputation est renforcée par le développement de l’AFFRIC (Australia Future Fibres Research & Innovation Centre) à l’Université Deakin de Melbourne.

L-R: Prof Lee Astheimer, Deputy Vice-Chancellor (Research), Deakin University Australia; Brad Dunstan, CEO, the Victorian Centre for Advanced Materials Manufacturing; The Honourable Andre Haermeyer, Commissioner to Europe, State of Victoria

 


« Les entreprises françaises des secteurs de l’aérospatiale et de l’automobile développant de nouveaux produits devraient venir à Melbourne si elles souhaitent mettre à profit les avancées réalisées dans la conception et la fabrication de matériaux en fibre de carbone », a déclaré Brad Dunstan, président directeur général du Victorian Centre for Advanced Materials Manufacturing (VCAMM), un organisme consacré à la recherche technologique sur les matériaux avancés. Il a fait cette proposition à l’occasion de sa récente visite au JEC Composites Show, le salon mondial des matériaux composites, qui a eu lieu à Paris du 29 au 31 mars 2011. Pour l’occasion, il était accompagné de The Honourable Andre Haermeyer, commissaire au bureau européen du gouvernement de l’État de Victoria.

Ce centre, dont l’achèvement est prévu en 2012 pour un montant de 100 millions de dollars australiens, accueillera la première installation libre d’accès au monde consacrée à la recherche sur la fibre de carbone à l’échelle industrielle dans laquelle travailleront plus de 300 chercheurs et étudiants. Son projet de chaîne de production de 20 tonnes par an de matériaux composites en fibre de carbone a déjà commencé à attirer l’attention des experts internationaux du secteur. 

M. Dunstan espère que l’AFFRIC renforcera sensiblement la compréhension de la fabrication et de l’utilisation de la fibre de carbone. « Nous souhaitons attirer les fabricants de fibre de carbone du monde entier en Australie, pour qu’ils conduisent des recherches fondamentales sur les propriétés de la fibre dans une installation de recherche entièrement équipée », a-t-il déclaré. « Notre avantage concurrentiel sera de mettre à disposition une « authentique chaîne de fabrication industrielle de fibre de carbone sur site », où les derniers développements des laboratoires pourront être rapidement mis à l’épreuve sur une chaîne de fabrication réelle. » Au cours de sa visite, M. Dunstan a annoncé que Despatch Industries, une société américaine chef de file mondial des technologies de processus thermiques destinés à la production de fibre de carbone, a été chargée de fournir la chaîne de fabrication entièrement intégrée de fibre de carbone à l’échelle pilote.

L’AFFRIC entreprendra également des projets à grande échelle liés à la fabrication des composites. Ainsi, M. Dunstan espère attirer des utilisateurs finaux souhaitant mieux connaître ces matériaux et leur potentiel mais aussi bénéficier d’un point de vue indépendant. « Dans le passé, les matériaux en fibre de carbone étaient fabriqués dans le plus grand secret, ce qui limitait l’application de la science pratique », a-t-il expliqué. « Nous espérons changer ces pratiques en conduisant des recherches libres d’accès relevant du domaine public et des projets industriels confidentiels. »

La nouvelle installation positionnera l’Australie en tant que plaque tournante internationale pour les industries des nouveaux matériaux et offrira une ressource de pointe dans la région Asie-Pacifique aux fabricants et utilisateurs finaux européens de fibre de carbone dans les secteurs de l’aéronautique, de l’énergie éolienne et de l’automobile.

À propos du Victorian Centre for Advanced Materials Manufacturing (VCAMM)

VCAMM Ltd (Victorian Centre for Advanced Materials Manufacturing) est une société à but non lucratif représentant un consortium d’organisations publiques de R&D. Le VCAMM facilite le développement et la commercialisation de technologies destinées aux entreprises australiennes du secteur manufacturier en favorisant la participation de l'industrie, la formation de partenariats ainsi que l’incubation de nouvelles technologies et entreprises commerciales.

Le VCAMM repère les projets, les partenaires, les capacités et les opportunités commerciales de nature technologique. Il réunit également les ressources et gère l’exécution des programmes. Le VCAMM possède une expérience dans l’évaluation de propositions, le capital d’amorçage, l’encadrement/le soutien commercial, l’établissement de contacts, la gestion des installations et la promotion dans le but de soutenir le processus de commercialisation.

 

Plus d'informations