You are here

Mise sous surveillance de délaminations sur le Boeing 787

News International-French

8 Feb 2012

Le constructeur aéronautique Boeing a identifié des délaminations sur le fusellage de son nouvel avion 787, qui l'oblige à vérifier le fuselage des appareils déjà livrés.

Boeing a découvert une erreur de fabrication qui affecte la structure des matériaux composites assurant la rigidité de l'avant de l'appareil de certains 787, a ajouté le quotidien.

 

Selon le site spécialisé Flightglobal, des feuilles de matériaux composites assurant la rigidité du fuselage se sont partiellement détachées à l'issue de vols d'essais d'appareils nouvellement sortis des lignes. Le problème aurait été détecté sur un appareil destiné à la compagnie japonaise ANA et deux autres destinés à Qatar Airways, a précisé ce site, sans préciser ses sources.

 

Selon le Seattle Times, Boeing a décidé d'examiner tous les appareils déjà fabriqués.

 

Le 787 est entré en service en octobre, avec plus de trois ans de retard sur le calendrier initial, à cause de diverses difficultés de production. Cet appareil représente en effet un pari industriel pour Boeing, car il consomme 20% de carburant de moins que les avions de sa catégorie grâce à l'utilisation massive de matériaux composites représentant plus de la moitié du poids de l'appareil, une première pour un grand constructeur.