You are here

Nanomakers réalise une levée de fonds de 3,3 millions d’euros

News International-French

13 Jul 2011

Nanomakers, société spécialisée dans la conception et la production de nanopoudres de carbure de silicium (SiC) de très grande qualité, a réalisé le 26 avril un premier tour de table de 3,3 millions d’euros, dont 1,5 million d’euros apportés par A Plus Finance, 1,5 million d’euros par des investisseurs privés et 300 000 euros par CEA Investissement.

Ce financement permettra à Nanomakers, issue de la recherche du CEA (Commissariat à l’Energie Atomique), de procéder à l’industrialisation de la fabrication de nanopoudres de carbure de silicium et de renforcer ses équipes. Nanomakers conçoit, produit et commercialise des nanopoudres de carbure de silicium.

Ces nanopoudres permettent d’accroître de façon décisive la résistance mécanique, thermique et chimique de matériaux industriels existants ou d’en développer de nouveaux. Elles peuvent être utilisées dans de nombreuses industries de pointe : aéronautique, aérospatial, automobile, BTP, nucléaire civil, semiconducteurs…
 

Une propriété intellectuelle unique

Nanomakers obtient ses nanopoudres par un procédé consistant à pyrolyser en continu avec un laser des matières premières introduites sous forme de mélange gazeux dans un réacteur. Ce procédé, qui utilise un concept original, a été développé et breveté au sein du CEA. Conjugué au savoir-faire de Nanomakers, qui détient une licence exclusive de la propriété intellectuelle du CEA dans le domaine, il permet de produire de forts volumes de nanopoudres de carbure de silicium de très haute qualité, à des coûts très compétitifs. Nanomakers bénéficie par ailleurs d’un accord de collaboration avec le CEA pour ses développements futurs.

 
Financer l’industrialisation du processus de fabrication

Actuellement, Nanomakers fournit ses nanopoudres grâce à une installation pilote implantée au sein du CEA à Saclay. La levée de fonds permettra à Nanomakers de conduire son projet d'industrialisation par la mise en place de ses propres installations, prévue pour fin 2011 sur un site industriel en reconversion de la région parisienne.

Les fonds levés permettront également à la société de recruter ses équipes de production, de développer sa gamme de produits et de structurer un réseau commercial international.

La levée de fonds de 3,3 millions d’euros a été menée auprès d’A Plus Finance à hauteur de 1,5 millions d’euros, d’investisseurs privés pour 1,5 millions d’euros (dont Thierry Morin, ancien PDG de Valeo, et de Bruno Cromback, ancien vice-président de Crométal) et de CEA Investissement, fonds d’investissement filiale du Commissariat à l’Energie Atomique, spécialisé dans l’amorçage d’entreprises technologiques, déjà présent au capital de Nanomakers, pour 300 K€.

Les co-fondateurs François Ténégal, directeur scientifique, et Cyril Nadeau, directeur marketing & commercial de Nanomakers, se réjouissent : « Cette levée de fonds, alliant les compétences d’investisseurs institutionnels et d’industriels expérimentés, nous permet de financer la phase d’industrialisation de la production de nanopoudres de carbure de silicium. Elle nous donne aussi les moyens d'accompagner notre croissance et de pouvoir ainsi pénétrer de nouveaux marchés prometteurs avec une technologie unique au monde ».

Jean-Michel Pimont, Directeur associé en charge du capital investissement chez A Plus Finance explique : « Les produits développés par Nanomakers représentent une véritable innovation de rupture pour l’industrie des matériaux. La Société dispose d’une solide avance technologique qui a déjà séduit des industriels de renom dans des secteurs très variés. Nous sommes extrêmement enthousiastes de pouvoir l’accompagner dans l’industrialisation de sa production qui est la prochaine étape clé de son développement ».

Régis Saleur, Directeur général de CEA Investissement, précise que : « cette nouvelle étape franchie par Nanomakers correspond à l'avènement d'un nouveau nanomatériau dans l'industrie des céramiques techniques, puisque le Carbure de Silicium fait partie des cinq principales céramiques les plus utilisées dans le monde. La liste des premiers clients de la société démontre bien l'attente des industriels de nanopoudres avec de telles caractéristiques. Ce projet concrétise les efforts importants en recherche menées par le CEA dans le domaine des nanotechnologies, et plus particulièrement dans le cas présent, les développements de nouveaux matériaux menés au sein de la Direction à l'Energie Nucléaire ».

Thierry Morin, investisseur privé et ancien PDG de Valeo, ajoute quant à lui : « Les nanopoudres de carbure de silicium développées par Nanomakers permettent non seulement d’allonger la durée de vie des matériaux industriels, mais également de concevoir de nouveaux matériaux composites. Cette innovation répond parfaitement au besoin d’optimisation des matériaux par les industriels. Nanomakers contribue ainsi a répondre à la prise en compte croissante des enjeux de développement durable et de préservation des ressources naturelles »


Conseils de l’opération

  • Conseil Juridique :
    Les investisseurs ont été conseillés par Gide Loyrette Nouel (Pierre Karpik, David Sebban), et
  • Nanomakers par PMR (Annabelle Thieffine), Watson, Farley & Williams (Pascal Roux)
  • Audit Financier : Oderis Consulting (Julien Passerat)
  • Audit Juridique : Grand Auzas & Associés (Sigmund Briant)

 

A propos de Nanomakers
Nanomakers conçoit, produit et développe des nanopoudres de carbure de silicium (SiC) utilisées dans l’industrie pour leur contribution à l’amélioration de la résistance mécanique, thermique et chimique des matériaux de haute technologie. La particularité de Nanomakers est de pouvoir fournir des nanopoudres de SiC d’excellente qualité à grande échelle. Fondée en janvier 2010 par François Ténégal, directeur scientifique, et Cyril Nadeau, directeur marketing & commercial, la société s’appuie sur plus de dix ans de recherches au sein du CEA (Commissariat à l’énergie atomique). Nanomakers a livré ses premiers clients au cours du deuxième semestre 2010 et a ouvert une joint venture de commercialisation au Japon (Nanomakers Japan) mi 2010

 

A propos de A Plus Finance
Créée en 1998, A Plus Finance est une société de gestion indépendante, détenue par son management, spécialisée dans quatre domaines d’expertises : le capital investissement, la multigestion, le financement du cinéma et l’immobilier (OPCI). En capital investissement, A Plus Finance intervient à travers ses FCPI, FIP et FCPR dans tous les secteurs innovants, principalement dans les domaines des technologies de l’information, du e-commerce et du développement durable pour des investissements généralement de 1 à 5 millions d’euros. L’équipe regroupe des financiers et des entrepreneurs qui apportent ainsi une vision croisée de la sélection et de la gestion avec toujours comme objectif la création de performance.

 

A propos de CEA Investissement
CEA Investissement, société au capital de 27 millions d’euros, est la filiale d’investissement du CEA, établissement majeur de la recherche technologique, du développement et de l’innovation. CEA Investissement investit en amorçage dans des start-up fortement innovantes développant des technologies dans les domaines d’activités du CEA. Ces domaines incluent notamment les technologies pour l’information, la microélectronique, la santé, l’énergie et l’environnement.

 

Plus d'informations