You are here

Naval Group signe l'accord de partenariat stratégique avec l’Australie

News International-French

11 Feb 2019

Une étape importante a été franchie avec la signature de l’accord de partenariat stratégique par le Commonwealth d’Australie et Naval Group dans le cadre du projet de futur sous-marin australien. Cet accord encadrera la coopération entre les deux partenaires pour les 50 prochaines années, mais aussi tous les futurs contrats du projet.

Naval Group signe l'accord de partenariat stratégique avec l’Australie

Naval Group signe l'accord de partenariat stratégique avec l’Australie

L’accord a été signé en présence du Premier ministre Scott Morrison, de Christopher Pyne, ministre australien de la Défense et de Florence Parly, ministre des Armées.

L’accord énonce les principes de coopération entre les deux partenaires pour le programme du futur sous-marin, qui prévoit :

  • la livraison à l’Australie de 12 sous-marins de dernière génération garantissant au pays la supériorité régionale ;
  • le transfert de nouvelles technologies et de capacités de production avancées à l’Australie, ce qui lui permettra de franchir une étape supplémentaire en matière de souveraineté en tant que nation sous-marine ;
  • la création de milliers d’emplois directs et indirects en Australie, qui profitera à plusieurs générations d’Australiens ;
  • un plan de charge garanti pour l’industrie australienne qui permettra aux entreprises participant au programme d’investir dans les capacités nécessaires à la construction et à la maintenance des sous-marins.

« Le programme du futur sous-marin est l’un des programmes de défense les plus importants de l’histoire de l’Australie. Nous sommes fiers de travailler aux côtés de nos partenaires australiens et de transférer l’expertise de Naval Group à l’Australie afin qu’elle devienne une nation sous-marine souveraine », a déclaré Hervé Guillou, Président-Directeur général de Naval Group.

« Nous sommes très enthousiastes devant les possibilités qui s’offrent à nous et nous sommes déterminés à offrir un programme de calibre mondial à l’Australie. Nous sommes reconnaissants aux équipes du Commonwealth d’Australie et de Naval Group qui ont travaillé intensément pour parvenir à cet accord », a déclaré Hervé Guillou.

Depuis la sélection de Naval Group comme partenaire de l’Australie pour le programme de sous-marins de la classe Attack en avril 2016, plusieurs étapes ont été franchies.

Jalons du programme
Les études préliminaires du futur sous-marin sont terminées.

La phase d’étude de faisabilité du contrat de conception du futur sous-marin entreprise en France avec le soutien d’ingénieurs australiens est achevée. Cette étape a nécessité un travail en étroite collaboration avec le Commonwealth d’Australie pour veiller à ce que le futur sous-marin réponde aux exigences de fonctionnalités, de planification et de coûts.

La cérémonie de pose de la première pierre du chantier de construction à Adélaïde a eu lieu en 2018. La première phase des travaux se concentrera sur la préparation du site, les travaux de terrassement et l’empilement des nouvelles installations. Ce volet créera au moins 600 emplois.

Le transfert de technologie a débuté avec l’accueil du premier groupe d’ingénieurs australiens en France pour la conception détaillée des futurs sous-marins. Le prochain groupe d’ingénieurs arrivera en France en mars 2019.

Le bureau du programme Future Submarine à Cherbourg, qui accueille le personnel de Naval Group aux côtés de leurs collègues du ministère de la Défense et de Lockheed Martin Australia, a été ouvert officiellement en 2018.

La collaboration avec les établissements d’enseignement, les centres de formation professionnelle et les universités s’est poursuivie après la signature d’un accord en matière d’ingénierie et de recherche avec l’Université de New South Wales.

Les fournisseurs des cinq principaux équipements, y compris le moteur principal, les générateurs diesel, les tableaux de contrôle, les batteries et les systèmes de mise en œuvre des armes, ont été évalués et seront présentés en 2019.

Jalons industriels
Nos efforts pour maximiser la participation de l’industrie australienne au programme, sur toutes ses phases, sans compromettre les exigences du Commonwealth en termes de capacité, de coût et de calendrier se sont poursuivis.

À ce jour, Naval Group a rencontré plus de 1 100 fournisseurs australiens par le biais d’expressions d’intérêt, de demandes d’information, de visites de fournisseurs et d’événements industriels afin de mieux appréhender les capacités du secteur industriel australien.

169 fournisseurs australiens ont été préqualifiés pour le programme avec Naval Group Australia.

De nombreuses actions ont été conduites en France et en Australie pour mettre en relation les fournisseurs européens et australiens.

Des expressions d’intérêt et des demandes d’information ont été publiées concernant les équipements stratégiques et les technologies pour le futur sous-marin.

Les travaux d’acquisition de biens d’équipement liés au chantier de construction de sous-marins ont débuté, notamment pour des équipements d’usinage, des cabines de peinture, une machine à laminer les tôles, une machine de découpe plasma, une machine de découpe au jet d’eau, un berceau rotatif et une fraiseuse.

Neuf séances d’information sur l’industrie du sous-marin ont eu lieu dans l’ensemble du pays, afin de présenter aux entreprises australiennes les modalités de participation au programme.

Étapes franchies par Naval Group Australia
Établissement de notre siège social à Keswick, Adélaïde.

L’équipe de Naval Group Australia est passée de 15 collaborateurs à plus de 100. D’ici 2028-2029, lorsque la production battra son plein, nous prévoyons d’employer 1 600 personnes.

Obtention de la certification ISO 9001.