You are here

Normandie AeroEspace présente sa stratégie 2020-2022

News International-French

8 Apr 2019

Normandie AeroEspace a présenté sa stratégie 2020-2022 pour préparer ses membres aux grands enjeux de 2028.

Normandie AeroEspace présente sa stratégie 2020-2022

Normandie AeroEspace présente sa stratégie 2020-2022

Normandie AeroEspace a recensé les besoins de ses membres en rapport avec les enjeux économiques du secteur : le trafic passagers mondial croit de 4,4% par an et double tous les 15 ans, influant favorablement la dynamique commerciale du secteur aéronautique. Dans le même temps, les avionneurs et équipementiers continueront à demander des baisses de prix chaque année à leurs fournisseurs, pour être en adéquation avec la demande du consommateur pour des prix les plus bas possibles avec un maximum de confort et de services.

Devant faire face à une compétition internationale, les PME n’ont pas d’autre choix que de se consolider et de s’internationaliser si elles veulent rester dans la course.

L’industrie du futur et l’intelligence artificielle sont des moteurs de performance industrielle et de compétitivité. Les entreprises françaises doivent aller beaucoup plus vite dans leur mise en place. L’humain restera toutefois la clé de la réussite et les PME se doivent d’être plus attractives sur le marché.

Ainsi, la filière NAE sensibilise ses membres à ces mutations et va les accompagner dans le cadre de son plan triennal 2020/2022 qui sera présenté avant l’été à ses financeurs.

Ce plan s’articulera autour des activités suivantes :

Business
En parallèle de ses actions incontournables comme le Club Export NAE et le Comité achat NAE, la filière lance cette année une nouvelle action :

«Attractivité Business » en faveur des PME ETI. Beaucoup d’entreprises ont un excellent savoir-faire mais ne savent pas se vendre et construire une image valorisante. NAE va donc proposer à ses membres un audit de leurs outils web et pour ceux qui souhaitent engager un nouveau dispositif structurant de communication, un accompagnement dans le financement de la prestation validée.

Le salon international du Bourget reste également un événement incontournable pour les membres. Confortée par les nombreuses concrétisations business des précédentes éditions, NAE n’a de cesse d’y renforcer sa présence. Pour cette 6ème édition, la filière accueillera 43 entreprises normandes sur son pavillon régional qui s’agrandit à chaque édition et passera de 560 à 700 m2, toujours dans le prestigieux Hall 2B, le « Hall des grands ».

Recherche Technologie & Innovation
NAE a labellisé en janvier dernier 3 nouveaux projets :
- CYCLOPT, un projet collaboratif dont le porteur est AREELIS Technologies, dans la continuité du projet CRIOS1. Il s’agit d’un projet de R&T sur la dissipation thermique de systèmes électroniques embarqués en environnement sévère. La solution de dissipation thermique est basée sur les matériaux à changement de phase. Cette continuité de CRIOS va s’attaquer au volet cyclage de la solution (régénération du matériau à changement de phase) et optimisation géométrique de la solution ;
-­ DITHAA concerne des solutions de dissipation thermique pour des antennes actives. Ce projet consiste à évaluer deux technologies de dissipation thermique sur les performances des antennes. On y retrouve à la fois NXP Semiconductors pour les futures antennes 5G mais aussi Safran pour la connectivité à bord des avions ;
-­ FA Céramique est un projet de recherche académique porté par le CRISMAT dont l’objectif est d’étudier les propriétés de la fabrication additive de matériau céramique plus complexe à mettre en forme. L’activité RTI est forte avec de nombreux projets qui sont en structuration à la fois au niveau du consortium, des actions des partenaires ou de la recherche de financement. Les thématiques phares sont les drones, la mesure de température de composants électroniques, le développement de capteurs innovants.

Industrie du futur
NAE vise en priorité le numérique, qui constitue un levier important de l’excellence opérationnelle, et la cybersécurité, qui permet de pérenniser cette performance. Ainsi, NAE crée une offre “entreprises du numérique” permettant à ses membres de bénéficier de solutions opérationnelles concrètes et accessibles plus facilement afin de déployer l’industrie du futur dans leur structure. NAE sélectionne des entreprises du numérique possédant une solution opérationnelle répondant à l’une des briques de l’industrie du futur et ayant une référence aérospatiale, défense, sécurité, ou a minima industrielle, pour les mettre en relation avec ses membres et leur proposer une offre packagée NAE.

NAE lance également une nouvelle action : baptisée « EDENE », elle a pour vocation d’accompagner une dizaine d’entreprises vers le déploiement de l’industrie du futur et la mise en place de démarches de cybersécurité, en leur permettant à la fois de se former et d’expérimenter un cas pilote en interne. Ces cas pilotes permettront à NAE de réaliser un retour d’expérience et de disposer de vitrine pour sensibiliser et faciliter la transformation de l’ensemble de son éco-système.

International
NAE poursuit son plan Cap International qui vise à accompagner les entreprises dans la structuration de leur stratégie à l’export. Rappelons que les entreprises reçoivent une aide structurée de montée en puissance selon leur niveau de maturité que NAE a pu définir grâce à son outil inédit, l’échelle « International Readiness Level » (IRL) qui permet de mesurer le degré de maturité internationale, de 0 (aucune activité à l’international) à 4 (Système et Expertise complets et qualifiés).

Emploi et formation
En septembre dernier, NAE livrait les résultats de son étude très approfondie sur les causes « racines » des difficultés de recrutement dans les entreprises de la filière. On y recensait plus de 1300 offres sur l’année. Cette enquête avait pour vocation de consolider un plan d’actions pluri-annuel avec mobilisation des partenaires de la filière. Les contacts sont en cours avec Pôle Emploi et les UIMM régionaux. Le plan d’action pluri-annuel sera présenté avant l’été prochain aux financeurs.