You are here

Pôles de compétitivité : résultats du 13ème appel à projets

News International-French

6 Mar 2012

Les ministres en charge de la politique des pôles de compétitivité annoncent le financement de 63 nouveaux projets de R&D collaboratifs pour un montant d’aide de l’Etat de 58,4 M€. 52 pôles de compétitivité ont labellisé ces projets qui associent au moins deux entreprises et un laboratoire de recherche ou un organisme de formation.

Ils ont été sélectionnés, pour leur caractère innovant et l’activité économique qu’ils génèreront, parmi les 151 dossiers présentés au 13ème appel à projets du Fonds unique interministériel (FUI) dédié au financement de projets des pôles de compétitivité. Outre l’aide financière de l’Etat, ils bénéficieront de l’aide financière des collectivités territoriales et des fonds communautaires (FEDER) à hauteur de 41,2 M€.

 

Le nombre, la diversité et la qualité des projets retenus témoignent de la dynamique d’innovation et de partenariat impulsée par les pôles de compétitivité. Chercheurs et entrepreneurs se mobilisent, dans le cadre de coopérations public-privé, sur des projets qui n’auraient pas été lancés sans les pôles de compétitivité.

 

Ces projets concourront au renforcement de la compétitivité de l’économie française et à la création d’emplois, permettant aux entreprises impliquées de prendre des positions de leader sur les marchés concernés.

 

Depuis 2005, l’ensemble des appels à projets du FUI ont permis de soutenir 1 096 projets collaboratifs, entraînant un montant de dépenses de R&D de 5 milliards d’euros, un financement public de 2,1 milliards d'euros dont 1,3 milliard d’euros par l’État, et la mobilisation de 15 000 chercheurs.

 

Un 14ème appel à projets sera lancé en mars 2012. Les projets seront sélectionnés dans le courant de l’été 2012.

 

 

Exemple de projet collaboratif de R&D retenu au titre du 13ème appel à projets du Fonds unique interministériel :


Proposition de nouveaux matériaux et procédés d’assemblage afin de concevoir des réservoirs d’avion souples et résistants. Le projet BALLOO a pour objectif la conception d’un démonstrateur de réservoir souple plus résistant au phénomène de crash, ainsi qu’à l’auto-obturation suite à un impact balistique. Il s’agit de proposer des matériaux et des procédés d’élaboration et d’assemblage innovants, ce qui permettra de mettre en place un démonstrateur de réservoir souple et plus performant tant au regard de critères de performance généraux que de spécifications de tenue au crash et à l’impact balistique.

 

 

La liste des projets retenus est jointe en annexe.

Plus d’informations : www.competitivite.gouv.fr