You are here

Philippe Pellerin est nommé Vice-Président Innovation de la Fédération de la Plasturgie et des Composites

News International-French

29 Mar 2017

Ingénieur Arts et Métiers, Philippe Pellerin travaille depuis plus de 30 ans dans le secteur de la plasturgie à l’international et est actuellement administrateur d’IPC, le Centre Technique Industriel dont l’expertise est dédiée à l’innovation plastique et composite.

Philippe Pellerin est nommé Vice-Président Innovation de la Fédération de la Plasturgie et des Composites
Philippe Pellerin est actuellement gérant de la filiale française du groupe allemand Bericap, spécialiste des bouchons pour l’agroalimentaire et l’industrie, et actionnaire d’Elsylog, spécialiste de la gestion des accès sécurisés des bâtiments.

Actuellement administrateur d’IPC, le Centre Technique Industriel dont l’expertise est dédiée à l’innovation plastique et composite, et investi depuis plus de 10 ans dans des mandats syndicaux (MEDEF et Allizé Plasturgie) et dans des réseaux patronaux (Réseau Entreprendre et APM), Philippe Pellerin a rempli au cours de sa carrière différents postes dans les secteurs de la production, de la qualité et du développement.

Au titre de son nouveau mandat, Philippe Pellerin annonce son ambition:

« Je souhaite créer des synergies au sein de la filière, et même, des passerelles inter-industries. Les plastiques ont de la valeur et sont au coeur des innovations de demain. Je souhaite valoriser cette dimension, non seulement pour les transformateurs, mais aussi pour l’ensemble des professionnels qui travaillent avec des plastiques et des composites. Je souhaite aussi mettre en avant leur dimension écologique : légèreté, recyclage, amélioration des bilans carbone, … » précise-t-il.

Une ambition stratégique

  • Un axe technologique : la mise en place d’un CTI pour les professionnels de la plasturgie et des composites en est la pierre angulaire. La Fédération doit soutenir et accompagner IPC, afin de lui permettre de devenir l’interlocuteur évident et incontournable des autres CTI, le vecteur des passerelles inter-industries, et préparer notre filière aux défis de demain, en termes de compétitivité, d’écologie, etc.
  • Un axe matières : établir des ponts avec les plus grands fournisseurs de résines pour renforcer les collaborations et mettre en commun nos visions et nos axes de recherche.
  • Un axe organisationnel et systémique : l’innovation n’est pas que matérielle, elle peut être aussi dans les fonctionnements. La filière plasturgie et composites est un laboratoire unique pour définir les entreprises de demain. Avec la fabrique à talents et l’appui des organisations régionales, il s’agit de créer un mouvement qui apporte des solutions aux adhérents et montre l’attractivité de nos métiers.