You are here

Présentation du Quilted Stratum Process à Emmanuel Macron

News International-French

29 May 2015

À l’occasion du lancement de la seconde phase de la Nouvelle France Industrielle, Emmanuel Macron, ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique a pu découvrir le QSP ou Quilted Stratum Process.

Cette innovation développée par trois PME françaises (PEI Pinette, Compose et Loiretech) et le Cetim vise à produire en 2 minutes des pièces mécaniques prêtes à l’emploi en matériaux composites.

Avec le «Quilted Stratum Process», la France possède désormais la première ligne pilote automatisée qui cible les besoins de l’automobile, de l’aéronautique, et aussi des applications plus larges irriguant tout le secteur mécanicien: machinisme agricole, équipements de manutention/levage, poids lourds… Selon Christophe Champenois, responsable ingénierie des composites au Cetim, «Pour répondre aux normes antipollution applicables dès 2020, les constructeurs automobiles doivent impérativement réduire la masse des véhicules, d’où l’intérêt de fabriquer des pièces de structure en composites. S’ils acceptent un surcoût de 3 euros par kilogramme, ils exigent des temps de fabrication de l’ordre de 2 minutes par pièce. Ces avancées profiteront à tous les secteurs industriels.»

Pour le Cetim, ce développement s’inscrit dans sa mission d’innovation au service de l’industrie, en particulier dans le domaine du Manufacturing. Il vient s’ajouter aux actions d’appui aux PME telle que l’aide à l’intégration de robots ou à l’appropriation de la fabrication additive (impression 3D). Autant de réalisations qui illustrent l’implication du Cetim en tant que membre de l’Alliance «Industrie du futur», en particulier sur les objectifs technologiques et de déploiement dans les entreprises, aux côtés de la FIM (Fédération des industries mécaniques), du Symop (Syndicat des machines et technologies de production) et du CEA.

Financé à hauteur de 5 M€ par le Cetim et la Région des Pays de la Loire, le QSP repose sur une technologie brevetée, fruit de travaux scientifiques menés avec le laboratoire Comp’Innov et l’Onera, industrialisée en partenariat avec les trois mécaniciens français, spécialistes des procédés de production, PEI Pinette, Compose et Loiretech. Il est implanté sur le site du Technocampus Composites à Nantes et constitue le premier module opérationnel du projet national de ligne pilote composites grande cadence, coordonné avec l’IRT Jules Verne.

Ce procédé a reçu un «Innovation Award» à l’occasion du salon JEC Americas, le 2 juin à Houston, USA.

Plus d'informations: www.cetim.fr

Company: