You are here

Projet AB Val Composites pour le recyclage des composites

News International-French

16 Dec 2014

Ce projet s'inscrit dans le contexte général de l'industrie des matériaux composites qui est en croissance soutenue (4 à 5% par an) mais en recherche de solutions pérennes pour la gestion de ses déchets de production et de ses produits en fin de vie.

En France, 200 000 tonnes de composites "polyester - fibres de verre" sont transformées chaque année (hors autres familles de composites et déchets de production). Les produits en fin de vie, estimés aujourd’hui à 30 000 tonnes par an, devraient donc croître dans les prochaines années jusqu'à 220 000 tonnes annuelles environ.

L'immense majorité de ces déchets est actuellement mise en décharge. La seule voie de valorisation parvenue au stade préindustriel est la co-combustion en cimenteries. Le recyclage "matière" est encore balbutiant et butte, notamment, sur le coût du broyage et l'usure accélérée des outils.

Le projet AB Val Composites vise à :

  • Tester en grandeur réelle l'ensemble des éléments d'une filière de valorisation matière de déchets plastiques et composites, en mélange, pour la production en série de produits innovants, 100% recyclés et 100% recyclables. Les produits envisagés remplaceront des produits fabriqués à ce jour en béton
  • Confirmer l'optimisation du comportement thermomécanique de la matière transformée, pour des gisements variés de déchets (déchets de process de production, produits souillés, en fin de vie …)
  • Finaliser l'optimisation industrielle du procédé de recyclage (incluant des phases de tri, de déchiquetage, de malaxage à chaud et de moulage par compression) et la démonstration de sa faisabilité économique en conditions réelles
  • Mettre au point des produits innovants, apportant des caractéristiques mécaniques et techniques supérieures aux produits concurrents et des performances thermiques améliorées
  • Mettre en place une économie circulaire de niveau régional, d'abord en Pays de la Loire puis dans d'autres régions par le biais de partenariats (licences d'exploitation du procédé). La complémentarité avec la valorisation énergétique (cimenteries) existe et sera explorée en détail. 

Le projet se déroule sur une durée de 3 ans et vise un déploiement de la technologie à l’échelle industrielle dans la dernière année du projet (année 3).

A ce jour, les rares solutions de recyclage des composites fibre de verre ayant atteint l’échelle industrielle exigent un tri sévère des matériaux, une grande homogénéité des lots, et un broyage très fin (étape délicate et coûteuse en raison du fort pouvoir abrasif de la fibre de verre) ; ces solutions sont portées par de grandes entreprises, qui développent des solutions intégrées pour leurs déchets de production, mais n’ont pas su démontrer leur rentabilité pour la mise en place d’une filière nationale de recyclage. Le projet doit pallier cette absence.

Un premier site de traitement de 1000 T/an doit être construit, avec des perspectives de réplication dans 3 autres sites en France, sur la période 2015-2017. Cette technologie de recyclage présente également un potentiel d'exportation vers d'autres pays transformateurs.

Application et valorisation
La matière obtenue en sortie de processus de traitement possède des propriétés (isolation thermique, légèreté, élasticité, résistance au choc…) permettant d’envisager de la substituer à certains produits en béton. Elle offrirait par ailleurs des possibilités intéressantes en termes de design et de compatibilité avec d’autres matériaux (ciments, colles, peinture, enduits…).

Le champ d’application de ce projet est donc très vaste et les marchés visés nombreux : construction (éléments de plancher, appuis de fenêtre…), travaux publics (bordures et caniveaux, murs anti-bruit…), espaces verts (murs en L, éléments de fondation pour construction légère, plaques de soubassement…).

Le projet AB Val Composites est considéré comme majeur pour l'avenir de la filière des composites, et il est activement soutenu à ce titre par le pôle de compétitivité EMC2. Le projet est de nature à donner à l'industrie française des composites une avance substantielle dans la compétition mondiale, en démontrant d'une façon pratique et pragmatique la recyclabilité de ces matériaux

Plus d'informations: www.ademe.fr