You are here

Résultats de l’appel d’offres éolien en mer pour les zones du Tréport et des îles d’Yeu et Noirmoutier

News International-French

14 May 2014

A l’issue d’un appel d’offres national, l’Etat a retenu le groupement constitué par GDF SUEZ, EDP Renewables, Neoen Marine et AREVA pour l’installation et l’exploitation des parcs éoliens en mer sur les zones du Tréport (Haute-Normandie – 500 MW) et des îles d’Yeu et Noirmoutier (Pays de la Loire – 500 MW).

Les partenaires saluent cette décision qui consacre la qualité des projets, leur compétitivité, leur dimension environnementale ainsi que l’expertise du groupement – déjà impliqué dans 25 parcs éoliens en mer – et le dialogue mené avec les territoires. Le succès de ces offres, construites avec des acteurs locaux, renforce l’émergence d’une filière industrielle française de l’éolien en mer créatrice d’activités et d’emplois sur nos territoires et pose les bases de son développement international.

Création de deux sociétés locales et de milliers d’emplois dans les régions
Afin de renforcer leur ancrage et le dialogue avec l’ensemble des parties prenantes, GDF SUEZ, EDP Renewables et Neoen Marine ont créé deux sociétés locales, l’une à Rouen, «Les Eoliennes en mer de Dieppe-Le Tréport», l’autre à Nantes, «Les Eoliennes en mer de Vendée», et constitué une équipe projet dédiée.

L’implantation des deux parcs éoliens mobilisera près de 6 000 emplois directs et indirects. De nombreuses entreprises locales seront impliquées dans la fabrication et l’installation des composants des parcs, dans le Grand Ouest (Poitou-Charentes, Pays de la Loire, Bretagne, Haute-Normandie, Basse-Normandie) ainsi qu’en Picardie et dans le Nord-Pas de Calais.

Le choix de la nouvelle éolienne AREVA de 8 MW permettra une productivité plus importante et un meilleur rendement des parcs, une réduction de 40 % du nombre d’éoliennes et une plus grande compatibilité avec les activités de pêche. Cette éolienne offre également l’avantage de réduire les temps de construction et d’optimiser la maintenance des parcs éoliens.

Prochaines étapes

  • 2014-2015 : lancement des études technico-économiques, des études de caractérisation des sites et des études environnementales détaillées
  • 2014 : démarrage des travaux de Recherche et Développement dans le nouveau centre d’AREVA à Rouen
  • 2015-2017 : Sélection progressive des fournisseurs des fondations, des sous-stations électriques et de services d’installation et de maintenance des parcs notamment
  • 2018 : début de la production des éoliennes AREVA de 8 MW au Havre
  • 2019-2021 : construction des parcs éoliens sur les deux zones
  • 2021 : mises en service industrielles. L’exploitation et la maintenance seront assurées au départ des ports de Dieppe et du Tréport pour le parc du Tréport, au départ des ports de l’Herbaudière et Port-Joinville pour le parc des Iles d’Yeu et de Noirmoutier.

Plus d'informations: www.gdfsuez.com - www.areva.com