You are here

Recentrage du groupe SORA-Composites

News International-French

24 Apr 2012

Face aux difficultés rencontrées par le secteur automobile, le groupe SORA-Composites est contraint de céder les activités liées à l’automobile et de se concentrer sur le secteur transport hors-automobile.

L’activité industrielle de SOTIRA SA Meslay-du-Maine et Laval sera maintenue au sein du groupe SORA-Composites et permettra le déploiement de ses technologies vers les secteurs industriels du transport hors automobile.

 

L'activité SPPP, spécialisée dans la peinture de pièces plastiques automobiles fait l’objet d’un projet de reprise par Jean-Romain Py. Adossé à un fonds d’investissement, il reprendra les sites de St-Berthevin, en Mayenne et Banovce en Slovaquie pour poursuivre le développement international de cet acteur clé de la filière automobile.

 

Concernant le site de Chambéry spécialisé dans la fabrication de pièces plastiques pour les bus et poids lourds, un projet de reprise a été signé avec la société Mecelec. Cet industriel ardéchois, spécialiste des composites, souhaite ainsi élargir son portefeuille de technologies et s’inscrit dans une démarche de redressement avec le maintien des 86 emplois et la transformation de 50% des CDD en CDI.

 

Face aux difficultés rencontrées par le groupe pour financer la croissance internationale de ses activités automobiles, un projet industriel a été élaboré avec Faurecia, 3ème équipementier automobile européen afin d’assurer la continuité d’exploitation des activités automobiles des sites de St-Méloir, Theillay et Pouancé.  Dans ce cadre, les 450 salariés des sites de St-Méloir et de Theillay verront leurs emplois préservés.

 

Par ailleurs dans le cadre de ce projet d'adossement, gage de pérennité économique et sociale, une reconversion industrielle a été privilégiée pour le site de Pouancé. Avec le concours financier de l'Etat, un nouveau projet industriel pourra être mis en œuvre permettant de procéder à la création de nouveaux emplois. Par ailleurs, une entreprise régionale souhaiterait implanter son activité sur le site. Ce projet apporterait une solution immédiate de ré industrialisation et s’accompagnerait de la création de nouveaux emplois sur le site.

 

Le Groupe SORA-Composites confirme avoir envoyé ce jour, une convocation des représentants du personnel pour un comité d’entreprise qui se tiendra vendredi 27 avril 2012 concernant l’avenir du site de Pouancé. Pour les salariés qui ne pourraient pas participer à ce projet de renouveau industriel, il leur sera proposé un plan de départ volontaire. Pour des raisons légales, le groupe ne peut apporter aucune autre précision avant la tenue du comité d’entreprise.

 

Commentant cette réorganisation stratégique Jean Py déclare : «Au cours de ce processus de recentrage, comme pour toute entreprise familiale, le management a souhaité trouver des solutions permettant d’assurer la pérennité des activités cédées et en premier lieu des emplois. Par ailleurs, il était important pour la filière automobile française de préserver ces technologies de pointe en France. La situation financière du groupe ne permettant pas de conserver l’ensemble des activités, les solutions trouvées s’appuient sur des acteurs de référence, leaders sur leur marché et aptes à garantir le maintien de l’activité et des technologies en France. Le résultat de ces cessions sera intégralement consacré au désendettement du groupe et aux investissements nécessaires à la poursuite des activités concernées.»"


Faurecia a confirmé que " dans le cadre du plan de recentrage mis en œuvre par SORA-Composites, il pourrait reprendre deux sites industriels correspondant à son activité. Il s'agit des usines de Saint-Méloir et de Theillay, pour lesquels Faurecia est en mesure d'assurer la charge de travail avec le support de ses clients. Dans cette hypothèse, les effectifs de ces deux sites, soit 450 emplois, seraient totalement repris par Faurecia."



Plus d'informations: www.sora-composites.com- www.faurecia.com

Company: