You are here

Retour sur la conférence internationale en Aerospace Valley consacrée aux composites carbone

News International-French

1 Dec 2011

Les 25,26 et 27 octobre derniers, la "3rd International Carbon Composites Conference" a réunit environ 150 spécialistes du secteur autour des enjeux des applications hautes performances, de la conception, de la simulation, des nanocomposites et du recyclage...

Les participants venaient de France et d’Europe majoritairement mais aussi d’Inde, d’Afrique du Sud et des Etats-Unis pour cette troisième édition de cette manifestation biannuelle consacrée aux Composites Carbone.

 

Organisée par la Région Aquitaine par l’intermédiaire du Conseil Général d’Aquitaine et Innovalis Aquitaine, cette conférence soutenue par le Pôle de compétitivité Aerospace Valley a entre autres permis de mettre en avant un savoir régional.

 

Historiquement, la Région est en effet pionnière dans le domaine des composites hautes performances avec des entreprises comme Airbus, Safran SPS ou Dassault. Les premiers développements étaient là dès les années 80. De nombreux fournisseurs de Rang 2 ou 3 comme Latécoère sont aussi installés localement.

 

Mais les PME locales se développent et innovent également avec des sociétés comme le Pultrudeur Epsilon Composites ou le bureau d’étude BRD Concept avec la première selle de cheval Carbone.

 

La région souhaite utiliser ses savoir-faire vers des utilisations sur de nouveaux secteurs applicatifs.

 

Outre les présentations, ces trois journées ont vu se réunir plusieurs tables rondes pour partager les expériences de chacun.


Parmi les points marquants au sujet des thématiques abordées:
- Cette édition a été l’occasion de faire un point sur les Nanocomposites et de montrer qu’il y a des résultats concrets ;
- En termes de recyclage, a été soulignée la nécessité de trouver des solutions bien que cela soit d’un point de vue industriel encore balbutiant pour le moment ;
- les avancées sur la simulation des composites et de leurs procédés de transformation permettent de trouver une voie vers une maturité de l’art ;
- Le professeur Tsaï de l’Université de Stanford a fait une présentation et animé un débat autour d’un nouveau paradigme pour la fabrication des pièces « longues » du type aile ou pâle. Dans ce nouveau concept il n’est plus question de matériau quasi-isotrope on cherche au contraire à coupler flexion t torsion afin de retarder la rupture du premier pli tout en allégeant la structure et en simplifiant le drapage.


La prochaine édition aura lieu en 2013.

Pour plus d’informations : www.innovalis-aquitaine.org/