You are here

Solutions robotisées pour des assemblages multimatériaux

News International-French

7 Jan 2014

La robotisation des assemblages multimatériaux fait appel à des techniques et procédés variés. L’activité la plus récente gravite autour du soudage (par induction, FSW, MIG) et du collage.

Le Cetim (CEntre Technique des Industries Mécaniques) fait le point sur les solutions robotisée pour assemblages multimatériaux dans une note de veille.

Le soudage par induction permet l’assemblage des composites avec le métal. Le procédé est entièrement automatisable, même s’il reste complexe. L’Institut für Verbundwerkstoffe, organisme allemand, semble le plus avancé sur le sujet.

Le soudage FSW permet l’assemblage robotisé de l’acier et de l’aluminium. Les travaux de Honda dans le secteur automobile sont repris dans cette note de veille (réalisation d’éléments de châssis en grande série notamment pour la Honda Accord). D’autres acteurs sont très actifs également, dont Saab Automobile AB (intervention du soudage FSW robotisé sur des châssis automobiles).

Le soudage MIG, via notamment le procédé Cold Metal Transfert de Fronius, permet, entre autres applications, d’assembler l’acier et l’aluminium. Fronius propose une version robotisée de son procédé et permet ainsi l’assemblage en grande série. Les secteurs industriels les plus concernés sont l’automobile, la construction industrielle et la construction de pipelines.

Le collage est également bien représenté, notamment pour l’assemblage de matériaux dissemblables faisant intervenir des composites. Dans le cas de collage à plat, de simples robots d’encollage, comme ceux de la société JMP permettent d’automatiser efficacement le processus.

Plus d'informations: www.cetim.fr