You are here

SPEC 2011 : en route vers l’avion plus électrique

News International-French

22 Dec 2011

La quatrième édition du symposium SPEC s’est déroulée les 8 et 9 novembre à Lyon. Ce fut l’occasion pour Safran et ses partenaires de faire le point sur les travaux de recherche menés dans le domaine de l’avion plus électrique.

Représentants des sociétés du groupe Safran, mais aussi avionneurs, motoristes, fournisseurs, organismes de recherche ou universités... Ils étaient plus de 230 à assister à la quatrième édition du Symposium SPEC, qui se tenait à l’Institut national des sciences appliquées (INSA) de Lyon, les 8 et 9 novembre dernier. SPEC (Safran Power Electronics Center) désigne le pôle de compétences qui réunit les équipes travaillant en réseau autour de la thématique de l’avion « plus électrique » au sein du Groupe . « Notre vocation est de préparer les ruptures technologiques nécessaires à l’avènement de cet avion du futur », indique Régis Meuret, responsable du département Recherche de la division Safran Power d’Hispano-Suiza (Safran).

 

Tous les deux ans, le symposium SPEC permet aux équipes de recherche de faire le bilan de leurs travaux et de les partager avec les autres sociétés du Groupe, ainsi qu’avec tous les acteurs associés aux recherches : clients, laboratoires de recherche, écoles, universités, organismes financeurs (DGA, DGAC). Cette année, Safran a souhaité organiser cet événement au sein d’une école d’ingénieurs prestigieuse pour marquer sa proximité avec le monde de la recherche et de l’enseignement supérieur. Cette quatrième édition a également fourni l’occasion au Groupe de favoriser des rencontres entre les DRH de ses sociétés et une cinquantaine d’étudiants conviés au symposium, à l’occasion d’entretiens individuels.

 

De la « brique technologique » à l’application embarquée
Tous les deux ans, le programme du symposium balaie l’ensemble des thématiques liées à l’avion plus électrique. Cette année, les participants ont pu faire un point sur un sujet vital pour la sécurité de l’avion : la protection contre la foudre. « Les avions des prochaines générations intégreront de plus en plus de matériaux composites, plus légers que les matériaux métalliques, mais moins protecteurs contre la foudre. De nombreux travaux sont donc menés pour éviter tout risque vis à vis des composants électriques et électroniques », explique Régis Meuret.

 

Autre exemple de sujet abordé lors du symposium : l’arrivée sur le marché de composants électroniques en carbure de silicium, plus performant que le silicium actuel. En 2012, l’actualité de l’avion plus électrique devrait être marquée par de nouvelles avancées comme l’introduction de moteurs électriques dans les roues pour permettre le déplacement de l’avion dans les phases de roulage au sol (« green taxiing »), ou encore, la poursuite des travaux sur les commandes de vol électriques. De quoi alimenter le programme du prochain symposium, prévu en 2013.


Pour plus d’informations : www.safran-group.com