You are here

Un appel à manifestation d’intérêt pour nourrir les collaborations entre entreprises et recherche

News International-French

3 Jan 2018

L’objectif de « CLEF », appel à manifestation d’intérêt (Ami), qui réunit 18 partenaires, est de consolider les projets et relations entre les entreprises innovantes et les laboratoires de recherche publics d’Île-de-France.

Comment nourrir la collaboration entre la recherche et l’entreprise ? Les trois Sociétés d’accélération de transfert de technologies (SATT), les onze pôles de compétitivité d’Île-de-France, l’État via la Direction générale des entreprises et la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (Direccte) d’Île-de-France, le Conseil régional et Bpifrance, lancent pour la première fois un appel à manifestation d’intérêt (Ami) commun pour consolider les relations entre laboratoires de recherche et entreprises innovantes.

Un Ami qui veut du bien aux entreprises et aux labos
Baptisé « CLEF » (Collaboration laboratoires entreprises facilitée), cet Ami s’adresse aux entreprises franciliennes qui cherchent à développer des produits ou services innovants, ainsi qu’aux laboratoires publics en passe de transférer l’innovation qu’ils ont développée à une entreprise afin qu’elle l’exploite.

Les projets retenus seront présentés aux dispositifs de financement du conseil régional d’Île-de-France et de BpiFrance. Les projets lauréats feront l’objet d’une attention particulière quant à leur éligibilité aux dispositifs d’aide à la Région Île-de-France.

Les dépenses et travaux des laboratoires pour le développement de l’innovation et son transfert vers l’entreprise partenaire laboratoires (R&D, études stratégiques, prototypes, preuve du concept marché) seront pris en charge par une des trois sociétés d’accélération de transfert de technologies

L’Ami des PME
Outre les synergies attendues par cet Ami unique, qui s’apparente à un guichet simplifié, l’objectif est d’offrir aux entreprises franciliennes de taille moyenne, les PME et ETI (moins de 250 ou 5 000 salariés), les moyens d’exploiter une technologie issue des laboratoires publics performants et développée sur-mesure, à moindre risque financier, avec un programme technique et financier adapté à chaque situation.

Un Ami qui rassemble
L’originalité de l’Ami « CLEF » est qu’il réunit ressources, expertises et dispositifs de financement et institutions :

  • Les trois Sociétés d’accélération de transfert de technologies (IDF Innov, Lutech et SATT Paris-Saclay) qui apporteront leurs capacités opérationnelles et financières en matière de transfert des résultats de la recherche au bénéfice des PME et ETI innovantes.
  • Les onze pôles de compétitivité d’Île-de-France : Advancity, Astech, Cap Digital, Cosmetic Valley, Elastopole, Finance-Innovation, Medicen, Moveo, Novalog, Systematic et Vitagora qui, outre leur secteur d’activité, travaillent sur plusieurs axes de collaboration commun, dont le présent Ami.
  • La Direction générale des entreprises du ministère de l’Économie ;
  • La Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi (Direccte) d’Île-de-France, administration déconcentrée de l’État chargée, au titre du développement économique, du pilotage opérationnel des pôles de compétitivité et de soutenir l’innovation des PME et ETI (entreprises de taille intermédiaires).
  • BpiFrance,
  • Le conseil régional d’Île-de-France.