You are here

Un bateau en composite thermoplastique recyclable

News International-French

14 Mar 2016

Arkema et Lalou Multi dévoilent le prototype Mini 6.50 Arkema 3 "Innovation", un bateau dont la coque et le pont de 6,50 mètre ont intégralement été réalisés en composite thermoplastique recyclable, grâce à la résine Elium, infusée avec de la fibre de carbone.

Ce bateau est le fruit de l’open innovation instaurée entre Arkema et Lalou Multi, TPE gérée par Lalou Roucayrol et spécialisée dans la course au large.

Daniel Lebouvier, coordinateur technique du projet chez Arkema: «Il s'agit d'une résine liquide acrylique thermoplastique. Elle se met en œuvre et a toutes les propriétés mécaniques des résines utilisées classiquement en construction navale, mais est recyclable contrairement à ces dernières. Cela signifie qu'en fin de vie, les pièces réalisées avec cette résine peuvent être broyées et réutilisées pour fabriquer de nouvelles pièces. C’est est une réponse au problème important du traitement des composites en fin de vie (sujet cher au skipper Lalou Roucayrol). Arkema est la première société à commercialiser une résine de ce type et le mini 6.50 Arkema 3 sera le premier bateau fabriqué avec ce type de résine à naviguer.»

La collaboration entre Arkema et Lalou Multi, aussi appelée «open innovation», motivée par des désirs d’innovation et de développement technologique, est plus que jamais palpable. Suite aux développements apportés au Trimaran Multi 50 Arkema depuis 2012, véritable vitrine des produits et du savoir-faire de ce groupe mondial de chimie, la construction d’un prototype Mini 6.50 s’inscrit dans une logique très cohérente.

Fabienne Roucayrol, Team et Project Manager chez Lalou Multi: «Dans le cadre des discussions autour du partenariat 2014 – 2018 avec Arkema, et dans l’optique de développer encore davantage ses produits, Lalou Multi a proposé la construction d‘un nouveau bateau. L’objectif étant que ce Mini 6.50 soit la vitrine des produits Arkema et de notre savoir-faire dans leur mise en œuvre, notamment de cette nouvelle résine innovante. Après un an et demi de R&D et de multiples tests de mise en œuvre, nous avons trouvé la bonne recette en décembre 2015. La coque et le pont de ce nouveau bateau ont été intégralement réalisés en Elium, cette résine composite recyclable ! Cette innovation majeure vient en complément des multiples innovations apportées au plan même du bateau, par l’architecte Romaric Neyhousser.»


Elium est la première résine thermoplastique liquide qui permet de fabriquer des pièces composites. Mise en œuvre selon des procédés simples identiques à ceux utilisés pour les résines thermodurcissables, elle présente des propriétés mécaniques similaires aux époxy. Grâce à sa nature thermoplastique, la résine Elium est post-formable et recyclable

• 30 à 50% plus léger que l’acier et tout aussi résistantes
• Se prête à des formes de design complexes
• Se combine parfaitement à des fibres de verre ou de carbone.

La construction de ce bateau s’est déroulée comme un véritable projet de recherche. Cette résine, tout juste sortie des laboratoires d’Arkema, n’avait jamais été utilisée dans ce type de fabrication.

Daniel Lebouvier: «En premier lieu, les applications d’Elium visaient les composites avec des fibres de verre et utilisant la technique RTM (Resin Transfer Molding). Dans le cas du prototype, la technique de l'infusion et des fibres de carbone a été utilisée. C'est une situation plus difficile et pour laquelle nous n'avions pas d'expérience, en particulier pour fabriquer des pièces de grandes dimensions. Nous avons donc dû trouver les bonnes conditions et faire quelques adaptations du produit. Cela a pu être réalisé, malgré les délais imposés, grâce à une collaboration très étroite entre l'équipe Lalou Multi, Romaric Neyhousser, et les équipes de recherche d'Arkema.»

L'histoire entre Arkema et Lalou Multi
L’histoire entre l’entreprise Lalou Multi et Arkema a débuté en 2012, lors de la construction du trimaran Multi 50 du skipper Lalou Roucayrol. Motivé par des objectifs de gains de poids et de fiabilité, Lalou n’a pas hésité à innover dans le milieu de la course au large, en faisant appel aux produits d’Arkema pour la construction de son trimaran. En l’occurrence, les vitres du cockpit et les bulles de protection du barreur sont équipées de plaques Altuglas Shield Up, permettant un gain de poids conséquent tout en bénéficiant d’excellentes propriétés optiques. Ou encore, contrairement aux autres bateaux, l’intégralité du trimaran est assemblé à l’aide de joints de colle, permettant un ratio souplesse – robustesse – poids optimal.

Le Mini 6.50 Arkema 3, véritable laboratoire des produits Arkema
Pour ce nouveau bateau Lalou Multi, l’objectif de l’architecte, du skipper et d’Arkema, était d’intégrer le plus de technologies du Groupe dès la conception du bateau.
• Les adhésifs de Bostik ont été utilisés pour l'assemblage structural du bateau. En particulier, les cloisons et le pont ont été collés à la coque avec des adhésifs Méthacrylate et MS Polymers et les mousses de structure ont été assemblées à l'aide d'un adhésif polyuréthane.
• Les hublots de cockpit et la casquette sont réalisés en Altuglas ShieldUp, ce matériau à la fois transparent comme du verre mais léger et résistant aux conditions les plus extrêmes.

Le bateau est donc intégralement collé avec des produits Arkema.

Company: