You are here

Un filament à haute résistance au choc pour la fabrication additive

News International-French

26 Oct 2017

Sabic présente un filament pour la fabrication additive par dépose de filament en fusion, capable de conférer une résistance au choc nettement améliorée par rapport aux filaments actuellement commercialisés.

Un filament a haute résistance au choc pour la fabrication additive

Prévu pour les applications potentielles dans les secteurs de l’aérospatial, de l’automobile et des produits grand-public, ce nouveau filament se propose de répondre à une demande accrue de consommables dotés de propriétés supérieures pour la fabrication additive. Il est le premier d’une gamme de matériaux différenciés que Sabic a prévu de lancer l’an prochain. Avec l’introduction de ce nouveau filament à haute résistance au choc, Sabic tient sa promesse de mettre sur le marché des matériaux différenciés, susceptibles d’aider à faire de la fabrication additive une méthode viable pour la production en série.

Le nouveau filament vient s’ajouter au portefeuille déjà existant des matériaux Sabic pour la fabrication additive, qui comprend à ce jour six filaments conçus pour alimenter les imprimantes 3D Stratasys Fortus, ainsi qu’une famille de mélanges renforcés pour la fabrication additive de grandes pièces commercialisée l’année dernière. Ces technologies reposent sur les résines techniques à hautes performances sur base polycarbonate (PC), polyétherimide (PEI) et acrylonitrile-butadiène-styrène (ABS), dont plusieurs sont utilisées pour la fabrication additive depuis des années.

À Formnext 2017, Sabic exposera des pièces réalisées dans ses centres d’excellence consacrés à la fabrication additive de Pittsfield dans le Massachusetts et de Bergen op Zoom aux Pays-Bas, à l’aide du nouveau filament à haute résistance au choc et d’autres de ses produits pour cette spécialité. Il s’agira notamment de pièces en PC amorphe réalisées par frittage sélectif laser (SLS) et d’une coupe transversale d’une coque de bateau conçue par Livrea Yacht sur Autodesk et réalisée sur l’imprimante 3D Big Area Additive Manufacturing (BAAM) de Sabic. De plus la société illustrera également ses ressources et son expertise en matière de conception, de développement applicatif et de tests dans le domaine de la fabrication additive.