You are here

Un mastère spécialisé « Procédés du futur & Robotisation »

News International-French

30 Apr 2020

La formation est organisée par l’Ecole Supérieure des Technologies Industrielles Avancées (ESTIA) et SIGMA Clermont. Elle s’appuie sur l’expertise et les moyens de leurs plateformes industrielles Compositadour, Addimadour et 2MAtech.

Vincent Maris - Ingénieur R&D Composites - Compositadour
JEC Composites Magazine : Vous annoncez le lancement d’une nouvelle formation à l’ESTIA, comment vous organisez-vous pour cela en cette période exceptionnelle ?
Vincent Maris :
Nous avons la chance d’être dans une région peu touchée, et nous n’avons pas de cas graves à déplorer chez nous. A l’ESTIA, mes collègues enseignants assurent les cours à distance. Nos activités de R&D sur Compositadour ont initialement été un peu plus impactées : nous n’avons pu rouvrir nos ateliers que cette semaine et réalisons une partie de nos activités en télétravail.
Néanmoins, nous souhaitons mener à bien notre projet et nous nous organisons pour lancer cette nouvelle formation à la rentrée. Nous organisons le recrutement et les recherches de stages différemment puisqu’avec cette crise sanitaire nous ne pouvons rencontrer personne sur les salons, ou organiser des portes ouvertes. Nous utilisons à plein les outils digitaux. Et pour l’instant, nous n’envisageons pas de décaler la rentrée. 

JCM : Pouvez-vous nous en dire plus au sujet de cette nouvelle formation ? 
V.M. :
L’ESTIA Bidart et Sigma Clermont lancent donc à la rentrée de septembre prochain un Mastère Spécialisé (bac +6 accessible à Bac+5, éventuellement bac +3 ou +4 sur dérogation) intitulé « Procédés du futur & robotisation ».
La formation propose deux options, celle qui intéresse plus particulièrement la communauté Composites s’intitule « Matériaux composites et fabrication additive polymère ». L’autre option est dédiée à la fabrication additive métallique uniquement.

JCM : Quels objectifs vous êtes-vous fixés en lançant ce nouveau mastère Spécialisé ?
V.M. :
Le but de la formation est de permettre à des ingénieurs ayant une première formation en matériaux, robotique, mécanique ou composites d’acquérir les compétences pluridisciplinaires pour mener à bien des projets dans le domaine de la fabrication avancée en matériaux composites et impression 3D. Pour cela, la formation s’appuiera sur un enseignement mené par des enseignants chercheurs de Sigma et de l’ESTIA et des intervenants industriels. Les élèves auront l’occasion de manipuler de vrais équipements industriels (Presses TP, machines AFP, robots d’usinage, etc) sur nos plateformes Compositadour/Addimadour et 2MATech. Nous voulons que les diplômés sortent avec un très fort niveau technique et soient capables d’appréhender l’intégralité des étapes, des simulations au départ, jusqu’à la manipulation des robots ou autres équipements en fin de chaine.

JCM : La formation sera-t-elle purement technique ?
V.M. :
Non, les aspects économiques et de gestion de projet constituent une part importante du programme, car ces nouveaux procédés représentent des investissements conséquents pour les entreprises. Nos élèves ont vocation à aider leur direction à définir sa stratégie pour l’industrie 4.0 puis à la déployer sur le terrain.

JCM : Quelles sont les procédures d’inscriptions ?
V.M. :
Les candidatures sont ouvertes depuis la mi-avril et les phases d’admission s’étaleront de Mai à Juillet.

Contacts: